Une nouvelle dont votre fursona n'est pas le héros !

Discutez ici de tout sujet en rapport avec l'art ayant pour thème le furry (NON adulte), ou ce qui peut-être utile pour les artistes dans le furry.
Art est entendu dans le sens large, cela peut-etre des dessins, fursuits, musiques...
Cela peut varier du partage avec les autres de vos trouvailles, creations, questions techniques, etc..

Modérateurs: modérateurs, admins

Une nouvelle dont votre fursona n'est pas le héros !

Messagede Nawak » 01 Nov 2020, 23:59

Hello à tous, je vous propose une petite nouvelle un peu différente de ce qui s'écrit habituellement à la 3ème personne.

Imaginez le pitch un peu classique "et si vous incarniez votre fursona pendant une journée", sauf que là, c'est pas le votre...mais le mien ! Vous vivez donc l'action à travers les yeux de Zephyr, à la manière d'un livre dont vous êtes le héros (truc génial de mon enfance), mais sans pouvoir choisir quoi que ce soit...et oui Zephyr a un fort caractère...alors accrochez vous !

PS : Si le jeu vous plaît, vous pouvez très bien décider de me rendre la pareille, j'ai hâte de découvrir votre furso :p (SFW please !)

PS2 : j'ai deux autres épisodes dans la tête (sur d'autres sujets bien sûr !), alors si l'aventure vous a plu, dites le moi y'aura du rab !


EP1 : Fast and furry

1:24 du matin, vous vous réveillez au milieu d'un petit appartement en périphérie d'une ville sans importance. Dans la peau d'un renard anthro roux, comme il en existe surement des centaines au sein du fandom. Et là, l'envie vous prend aux tripes, la liberté, les grands espaces, l'appel de la forêt comme le dirait Jack London. Mais comment faire ? Vous n'allez quand même pas vous promener comme ça, en ville, avec vos oreilles dressées et votre queue touffue. En plus, le moindre hectare de terre qui n'ait pas été retourné par ces foutus humains se trouve au moins à plusieurs dizaines de kilomètre.

Néanmoins, vous êtes malin (renard oblige :p ) et la solution vous vient rapidement à l'esprit. Vous retournez tous les tiroirs de la piaule de votre avatar humain, bien décidé à trouver ce que vous cherchez. Quelques kilos de paperasse plus tard, entre une quittance de loyer et une facture EDF, vous appercevez le précieux sésamme : une petite télécommande en plastique affublée d'un curieux logo.

Talisman en poche, vous quittez l'appartement en laissant les lieux sans dessus dessous et vous dirigez vers le parking. Appuyant sur le mystérieux symbole, un éclat ambre attire votre attention. C'est donc ça, une voiture ?! ce gros machin large, arrondi au deux bouts, vous arrivant à peine à la hauteur de l'épaule. Très bien, allons y ! Vous vous asseyez aux commandes et insérez le curieux objet dans la fente prévue à cet effet avant de le tourner d'un quart de tour dans le sens des aiguilles d'une montre. Pourquoi ? vous n'en avez aucune fichtre idée, mais quelque chose vous dit que c'est la bonne chose à faire. Un grondement sourd vous fait sursauter, vous vous dites : "bon sang, ce truc va réveiller tout le quater, fichons le camp en vitesse !". Aucun problème ! Vous vous apercevez rapidement que le maniement du volant et de la boite de vitesse n'ont aucun secret pour vous, si pratique de disposer de la mémoire musculaire et des réflexes de votre avatar humain. Ainsi, la notion de trajectoire ne vous ait aucunement étrangère et vous vous surprenez rapidement à enfoncer la pédale de droite bien plus loin que vous ne l'auriez imaginé.

Vous roulez donc à vive allure, l'absence de lumière n'étant évidemment pas un problème pour vous, guidé par l'instinct animal qui vous habite. Au détour d'un virage, un éclat verdâtre vous fait sursauter : un de vos congénères, simple renard des champs, est là, planté au milieu de la route, vous regardant d'un air hébété. Ni une, ni deux, vous écrasez la pédale du milieu, le monstre de métal s'immobilisant dans un crissement de pneus à un mètre à peine du malheureux animal. Furieux, vous ouvrez la fenêtre et vous le sommez de déguerpir, glapissant en prime quelques insultes bien senties sur la condition de sa génitrice.

Au moment de vous remettre en route, un objet dans l'habitacle attire votre attention. Une poignée accrochée au plafond frappée des quatre lettres PULL. Poule ?! Devant cette appétissante promesse, vous actionnez le mécanisme et, dans un froissement de tissu, vous vous retrouvez presque à l'air libre, les étoiles pour seule compagnie. Et là, votre instinct de canidé vous rattrape et vous ne pouvez réfréner un long hurlement que tous les animaux de la forêt vous envient.

[petite musique d'ambiance pour la suite : https://www.youtube.com/watch?v=fAsEDkyNkEo ]

Après ce bref intermède musical, vous décidez de rentrer au bercail. Malheureusement, s'agissant de retourner en ville, votre instinct vous fait défaut et la route sur laquelle vous vous engagez s'avère plus sinueuse que prévue. Devant l'éventualité de reprendre votre forme humaine à l'aube, et pour éviter à votre avatar humain la pire crise de somnambulisme qu'il n'ait jamais connu, vous décidez de mettre le pied (la patte) au plancher. Alors que le moteur s'emballe et que l'aiguille du compteur s'enfonce de plus en plus loin dans les nombres à trois chiffres, le flux d'air vous chatouille les oreilles en les courbant délicatement vers l'arrière. Et là vous vous dites, malgré tous les préjugés que vous pouvez avoir contre cette espèce imberbe : "ils sont quant même forts ces humains ! ".

Malheureusement l’allégresse est de courte durée car se profile devant vous un virage en épingle à cheveux. Néanmoins, plutôt que de rester paralysé par le danger tel le malheureux congénère que vous avez copieusement houspillé, vous posez gracieusement l'extrémité de votre patte sur la pédale de frein, exécutant un magnifique "heel and paw" [1] digne d'Ayrton Senna, tout en inscrivant la voiture dans la courbe. Tel un félin prêt à bondir, la voiture s'écrase sur son train arrière alors que l'accélérateur embrasse une fois de plus le tapis de sol.

Cette fois ça y est vous êtes mordu ! les virages enchaînement à des vitesses de plus en plus folles alors que les pneus crissent de désespoir. Homme, animal et machine ne font plus qu'un sous la lueur des astres célestes. Les kilomètres défilent, vous ramenant rapidement vers votre destination. Après un créneau absolument impeccable, vous laissez la pauvre machine prendre un repos bien mérité alors que vous passez la porte du palier aux premières lueurs du jour.

Vous vous étalez sur le lit, laissant à votre malheureux colocataire humain reprendre son enveloppe corporelle et vaquer à ses occupations (yawn !), non sans avoir pris soin de vider méthodiquement son frigidaire.

The end.

[1] Talon-pointe en français, google est ton ami !
Avatar de l’utilisateur
Nawak
Renard  (roux, anthro)   Anthro
 
Messages: 6
Inscription: 31 Oct 2020, 14:55

Re: Une nouvelle dont votre fursona n'est pas le héros !

Messagede Aniator » 02 Nov 2020, 20:55

Excellent ! Vraiment bien!

J'ai envie de lire la suite xD

Sinon "Le Livre Dont vous êtes le héros" c'est vraiment top, je connaissais :D
Avatar de l’utilisateur
Aniator
Fursona in progress :)
 
Messages: 15
Inscription: 24 Oct 2020, 21:33

Re: Une nouvelle dont votre fursona n'est pas le héros !

Messagede Nawak » 02 Nov 2020, 21:40

Merci ! :)
Avatar de l’utilisateur
Nawak
Renard  (roux, anthro)   Anthro
 
Messages: 6
Inscription: 31 Oct 2020, 14:55


Retourner vers Les Arts


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité