Possibilités réelles de créér des furries ?

Discussions sur les différents aspects du furry ne rentrant pas dans une autre section.

Modérateurs: modérateurs, admins

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 29 Mai 2018, 20:47

Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Rimou » 30 Mai 2018, 21:00

"Les embryons hybrides n'ont pas été conservés" rrrroooooh, décidément ! :lol: c'est un peu de la chimère dans les deux sens du termes du coup :D
Avatar de l’utilisateur
Rimou
Chat sphynx  (Gonflable)   Anthro
 
Messages: 13673
Inscription: 21 Aoû 2003, 08:29
Localisation: Nantes

Sur la Furmap: Rimou

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede HarAak » 17 Juin 2018, 15:54

je me posse quand meme la question, si un jour on arrive a furryser des humain niveau santer et vie au quotidien sa donneras quoi ?
on seras immuniser contre certaine maladie plus sensible a d'autre? l'esperence de vie, les produit du quotidien seront t'il adapter ou faudras faire de nouvelle loi et avancer social, de nouveau produit adapter ?

sa serais génial d’être furryser mais es que on y perdrais pas beaucoup de chose essentielle ? (droit, travail..ect)
es que la vie serais forcement meilleur au quotidien
Agrouugrouu <3
Avatar de l’utilisateur
HarAak
Renard   Anthro
Agrougrouu <3
 
Messages: 45
Inscription: 25 Fév 2017, 02:12
Localisation: Sarlat la Caneda

Sur la Furmap: HarAak

Rôliste

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede chakat softpurr » 17 Juin 2018, 16:26

HarAak a écrit:je me posse quand meme la question, si un jour on arrive a furryser des humain niveau santer et vie au quotidien sa donneras quoi ?
on seras immuniser contre certaine maladie plus sensible a d'autre? l'esperence de vie, les produit du quotidien seront t'il adapter ou faudras faire de nouvelle loi et avancer social, de nouveau produit adapter ?

sa serais génial d’être furryser mais es que on y perdrais pas beaucoup de chose essentielle ? (droit, travail..ect)
es que la vie serais forcement meilleur au quotidien


En effet niveau santé la sensibilité aux maladies sera différente, parce que devenir un animal anthro ne changerais pas que la morphologie mais aussi la physiologie. Il faudrais donc de nouveau apprendre quelles sont les spécificitées des nouvelles espèces pour les soigner efficacement. De même de nombreuses choses ne seraient plus adaptées à la nouvelle morphologie, je pense notamment aux masques à cause du museau, pantalons/caleçons à cause de la queue, chaussures/chaussettes à cause des pattes. De manière générale tout ce qui demande une morphologie précise pour ces parties là devra être modifié.

Mais pour moi le plus gros problème serait au niveau social. Je pense que les lois seraient créées en amont de la technologie si cela arriverait donc pas de problèmes de droit entre humains et anthro. Par contre niveau acceptation c'est une autre histoire. Pour moi les anthro vivraient ce que les homosexuels et trans ont vécu par le passé. Il faudrait beaucoup de temps avant que ce soit bien accepté par la population.
Mon nom est Softpurr, je suis une chakat mais personne ne sait ce qu'est une chakat à mon grand malheur
Avatar de l’utilisateur
chakat softpurr
chakat  (Noir sur le dos et bleu sur le ventre)   Non Anthro
 
Messages: 393
Inscription: 23 Mar 2017, 17:24
Localisation: Bordeaux

Sur la Furmap: chakat Softpurr

Rôliste

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 27 Juin 2018, 22:16

Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 04 Sep 2018, 11:11

je ne sait pas si vous l'avez vu passer mais des chercheurs ont humanisé un cerveau de souris, presque sans faire exprès... c'est maintenant des problémes éthiques et non techniques qui empêchent d'aller plus loin.
https://www.the-scientist.com/features/brain-organoids-mature--raise-ethical-questions-64533
N Euroscientist Gavin Clowry n'avait pas l'intention de développer un cerveau humain miniature chez un raton. Mais il y a quelques mois, c'est essentiellement ce qui s'est passé. «Nous avons été étonnés quand nous l'avons vu», se souvient le membre du corps professoral de l'université de Newcastle au Royaume-Uni.

Clowry et ses collègues ont dérivé des cellules souches neurales humaines de cellules souches pluripotentes induites, les ont diffusées dans un gel tridimensionnel et ont transplanté le gel dans le cerveau des jeunes rats pour tester la capacité de survie des cellules. Un mois plus tard, à la grande surprise de l'équipe, les cellules humaines avaient formé des colonnes de cellules progénitrices étroitement compactées entourées de neurones immatures. «Ils ressemblaient à des organites», explique Clowry, qui a publié les résultats en mai .

Les organoïdes sont de minuscules collections de tissus constituées de cellules qui s'auto-organisent en structures tridimensionnelles imitant l'anatomie d'organes entièrement formés. Clowry attribue le développement inattendu des organoïdes du cerveau humain à l'environnement complexe du cerveau du rat, où divers types de cellules interagissent pour maintenir le fonctionnement des neurones.

Cela ne veut pas dire que les organites cérébraux ne peuvent pas être cultivés dans un plat. Les scientifiques ont publié la première description d'organoïdes du cerveau humain produits en laboratoire en 2013. Mais même les mini-cerveaux cultivés semblent bénéficier d'un environnement in vivo. L'étude de Clowry est apparue dans la littérature trois semaines à peine après qu'un article de Fred «Rusty» Gage et ses collègues de l'Institut Salk d'études biologiques de La Jolla, en Californie, décrivaient la transplantation d'organoïdes de cerveau humain de laboratoire dans le cerveau de souris. et regardé comme les vaisseaux sanguins et les cellules immunitaires indigènes des animaux infiltraient les organites. L'équipe de Gage a également noté que les cellules des organites implantés envoyaient et recevaient des signaux à destination et en provenance des cellules nerveuses natives des souris. Comme Clowry et ses collègues le verront plus tard dans le cerveau des rats, les organites étaient intégrés dans le cerveau des animaux.

Voir « Organoïdes du cerveau humain prospèrent dans les cerveaux de souris »

Ces deux études montrent qu'un cerveau hôte donne aux organites cérébraux l'environnement et les nutriments dont ils ont besoin pour se transformer en mini-cerveaux plus complexes que ceux qui peuvent ensuite être extraits et cultivés en culture. Cela a conduit les neuroscientifiques à envisager l'utilisation de transplantations d'organoïdes cérébraux pour créer des modèles plus précis d'affections neurologiques et de maladies, telles que l'autisme ou la schizophrénie, et pour tester la capacité des organites à traiter ces maladies ou réparer les dommages neuraux.

Mais cette approche comporte des préoccupations éthiques. Premièrement, il n'est pas clair de demander ou non aux patients de donner leur consentement pour que leurs cellules soient utilisées pour la croissance des organoïdes, en plus des autres utilisations en laboratoire. De plus, certains chercheurs ont posé des questions sur les capacités sensorielles des organites eux-mêmes. «À quel point serait-on préoccupé par le fait qu'ils pourraient développer des perceptions, y compris (éventuellement) des perceptions de la douleur?», Écrit Henry Greely, bioéthicien à l'Université de Stanford, dans un courriel adressé à The Scientist . "Une préoccupation beaucoup plus éloignée est de savoir si les organites pourraient jamais développer quelque chose comme la conscience humaine ou l'intelligence."
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 19 Oct 2018, 00:14

Fichiers joints
E3164481-A010-4A40-A94D-93696A751B9B.jpeg
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 19 Oct 2018, 19:12

Quand même briareos, l'article de la BBC et l'image jointe n'ont absolument rien à voir l'un avec l'autre...
C'est juste que le type de recherche décrite dans l'article (désactiver un gène architecte du génome d'un embryon pour étudier son impact sur le développement embryonnaire) est classique chez la souris mais inédite chez l'homme.

Dans un domaine connexe, une équipe du Howard Hughes Medical Institute a mis au point une technique de microscopie 4D permettant d'imager un embryon dans le temps au niveau de chaque cellule, y compris en matière d'expression génétique via des sondes fluorescentes :
New microscope offers 4D look at embryonic development in living mice
Image
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1217
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 19 Oct 2018, 19:43

Oooh on peut blaguer non ? 8-) :dance:
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 27 Nov 2018, 12:26

Il y a eu une annonce média sur la naissance de 2 jumelles humaines génétiquement modifiées en chine. La modification concerne une immunisation génétique au Sida ,mais surtout crée un précédent pour l’ensemble des modifications génétiques sur humain. J’attend confirmation que c’est pas encore un fake.
https://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-du-lundi-26-novembre-2018?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1543217002
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Shirluban » 27 Nov 2018, 14:27

Pas étonnant, donc, qu'il n'y ait aucune publication officielle dans la presse scientifique, tant la chose passe mal dans la communauté des chercheurs.

Si, c'est très étonnant de ne pas avoir de publication scientifique.
Dans le domaine scientifique, pas de publication = inexistant.

Les preuves scientifiques apportées par l'équipe de Shenzen sont passées à la loupe et laissent très sceptiques

Les preuves qu'ils n'ont pas publiées sont analysées ???

Et comment on rend résistant au virus du SIDA, alors que le problème est que le VIH mute très rapidement ?


Faire une annonce à la presse avant (ou à la place) de publier dans une revue à comité de relecture est typique du canular pour faire le buzz.
Avatar by F-R95
Avatar de l’utilisateur
Shirluban
Lynx  (gothique)   Anthro
 
Messages: 576
Inscription: 28 Nov 2010, 23:17
Localisation: Paris

Rôliste

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 27 Nov 2018, 18:59

ça dépends : par exemple, de nos jours, une expérimentation animale ne respectant pas la réglementation sur l'expérimentation animale (pas de comité d'éthique, ou origine des animaux douteuse, ...) sera refusé de publication dans les revues scientifiques sérieuses... c'était pas le cas il y a quelques années encore.

Pareil, en expérimentation humaine, il y a 20 ans, mon prof d'université racontais des exemples de publi ou le chercheur payais les familles de vieillard en afrique pour les exposer sciemment à des parasites dangereux (provoquais la cécité) et qui publiais ensuite ... ça a existé mais plus aucune revue n'accepterais de publier ça maintenant. vu que les modification génétique sur embryon sont interdit aux usa et europe, il est probable que les revue européennes et américaine ne la publierons pas... mais la publication par une revue chinoise reste probable au final (si c'est sérieux).

ensuite, on publie APRES avoir fait l'expérimentation, pas avant. donc c'est normal que l'on puisse effectuer une annonce (surtout si on craint que le secret soit éventé) avant d'avoir publié. Comme l'article est tourné, on dirais que la publi est en cours de relecture (par d'autres scientifiques du domaine) avant publication : c'est le processus normal lors d'une publi, l'article est relu par un comité de lecture (des pairs/expert de la discipline choisis par la revue) qui valident, refusent ou demandent des précision/modification avant publication effective dans la revue scientifique.
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 27 Nov 2018, 20:38

L'article de Ars Technica sur le sujet résume bien les problèmes techniques et éthiques liés à cette annonce :
  • La modification effectuée n'est pas une thérapie (retour vers la normale fonctionnelle depuis une situation suboptimale) mais une amélioration. Cependant le but recherché (éviter l'infection par le VIH) peut être réalisé par des moyens beaucoup plus simples et moins problématiques.
  • La méthode utilisée pour désactiver le gène visé a une efficacité de l'ordre de 5% chez l'humain et comportent des risques non-négligeables de désactiver d'autres gènes.
  • Il s'agit de modifications génétiques portant sur la lignée germinale qui crée les gamètes, donc les descendants des bébés modifiés porteront aussi la modification sans l'avoir voulu.
  • Le comité d'éthique médicale de la ville de Shenzhen n'a pas été correctement informé de la nature des recherches effectuées.
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1217
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 29 Nov 2018, 12:43

perso je préfère une thérapie génique sur un embryon "jetable" si ça foire (pour moi un embryon n'est qu'un amas de cellule, pas encore un être humain), qu'une thérapie génique aléatoire, moins efficace (impossible de garantir que tous les tissus incorporreront la modif génétique) et éventuellement douloureuse sur un bébé ou un adulte. Et certe, les descendants n'auront pas "choisi" cette modification génétique... mais personne ne "choisi" son bagage génétique , y compris les mutation naturelle que les parents n'avaient pas. en plus, si la modifification génétique deviens facile, rien n'empêche de revenir à la génération suivante sur la modification génétique réalisé précedement.
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 685
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 01 Déc 2018, 21:18

La différence entre une mutation naturelle et une modification génétique est le caractère intentionnel de cette dernière : la personne qui réalise cette opération doit estimer les risques et conséquences de son intervention et accepter sa responsabilité en cas de problème. Or la fonctionnalité du gène CCR5 et ses interactions avec d'autres portions de la machinerie cellulaire sont encore mal connus.

Ars Technica a publié un nouvel article à ce sujet qui explique bien les incertitudes sur la réussite réelle de cette modification génétique. En autres, le génome d'une des deux nouveau-nés présente un caractère mosaïque (certaines cellules ont été modifiées mais pas toutes) ce qui élimine le soi-disant effet de 'protection' contre le VIH.

Sinon, je suis en train de traduire en français mon papier sur l'uplift mais il me faudra encore un peu de temps...
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1217
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités