Possibilités réelles de créér des furries ?

Discussions sur les différents aspects du furry ne rentrant pas dans une autre section.

Modérateurs: modérateurs, admins

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Lighope » 17 Déc 2016, 16:59

J'ai la plupart des commentaires.

Je ne crois pas qui est possible de crée un Furies ou peut être en stade embryonnaire c'est à voir, mais une fois adulte notre corps n'est pas capable de gérer une queue quoique peut être avec le transhumanisme.

En tous cas c'est vachement intéressant.

Mais tous cela et contre nature quoique notre société et contre nature.

Après je ne suis pas scientifique est je n'y connais rien.
Avatar de l’utilisateur
Lighope
  Anthro
 
Messages: 484
Inscription: 10 Déc 2016, 19:31

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Brasio » 17 Déc 2016, 17:21

Si sa existe, je saute sur l'occasion.

Je sais c'est pas morale ahlala. Mais perso j'm'en fiche, j'le fais pour moi. C'est comme une sorte de chirurgie esthétique.
Image
Avatar de l’utilisateur
Brasio
Lynx gris   Anthro
Bidibidi Bidibidi !!
 
Messages: 220
Inscription: 27 Oct 2016, 22:56
Localisation: France

Dessinateur
Fursuiter, sur la DB: Brasio
Vidéaste
Rôliste

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Lighope » 17 Déc 2016, 18:48

Il y à un problème de taille que n'y à pensé aux niveau social.

Si on devient un furries nos entourage nous verrons comment ? comme une autre personne ? une autre espèce ? il est possible que dans certain cas la personne n'aura plus d'amis (famille comprise) et sera seul ou avec seulement ces amis Furries la sa devient compliquer.

Il y à vraiment beaucoup de problème social, je suis pas sur que devenir un Hybride sera une bonne solution.

Et encore c'est seulement parler d'une petite partie.

N'oublions pas la connerie humaine.
Avatar de l’utilisateur
Lighope
  Anthro
 
Messages: 484
Inscription: 10 Déc 2016, 19:31

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 04 Oct 2017, 18:48

Je me permets de remonter ce sujet pour mettre en avant deux points.

Tout d'abord, les futuristes Isaac Arthur et John Michael Godier ont réalisé un documentaire (en anglais, mais avec sous-titres) en deux parties sur l'uplift et ses implications :


Ensemble, ils explorent un grand nombre d'aspects liés à la possibilité d'uplifter non seulement des animaux mais aussi des extraterrestres, y compris des arguments éthiques que je n'avais trouvé moi-même.

Enfin, la diffusion de ce documentaire m'a poussé à finir la rédaction de l'article de synthèse sur le sujet dont j'ai parlé plusieurs fois dans ce sujet. Et je suis heureux d'annoncer qu'il est maintenant terminé ! Malheureusement, je ne peux pas le partager en public car je compte le faire publier dans un journal qui n'accepte pas les pre-prints...
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1200
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Edsol » 06 Oct 2017, 08:06

Dans quel journal vas-tu le publier ?
Image
souffle orange
brise étrange
joie
Avatar de l’utilisateur
Edsol
Renard  (pelage roux strié de rouge)   Anthro
 
Messages: 71
Inscription: 17 Juil 2017, 20:20
Localisation: Ile de France

Sur la Furmap: Edsol

Ecrivain
Rôliste https://imgur.com/8mTwWb5 -->

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 06 Oct 2017, 20:10

J'ai trois journaux en tête pour le moment, mais cette liste peut évoluer :
  • Journal of Evolution and Technology, édité par l'Insitute for Ethics and Emerging Technologies, a déjà publié un article philosophique sur l'uplift en 2008.
  • Humanimalia, publié par la DePauw University, est davantage centré sur les interfaces entre humains et animaux du point de vue des sciences humaines. Il me faudrait inverser le rapport philo/biotech dans mon article pour le publier dans cette revue.
  • Technology in Society, édité par Elsevier, examine les impacts économiques, politiques et culturels de la technologie dans nos sociétés.
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1200
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 29 Oct 2017, 23:05

On a pas parlé de CRISPR-Cas9 : pourtant ça devient une technique courante en labo... Non seulement on peut placer son exogène où on veut dans le génome hôte, mais en plus on peut placer plusieurs gènes en même temps dans une cellule oeufs (le record c'est sept simultanément d'après ce que j'ai lu). ça remet en cause ce que j'avais dit plus haut sur la difficulté pratique des furies par OGM obtenu avec les anciennes techniques. en plus on peut utiliser CRISPR-Cas9 aussi bien in vitro qu'in vivo, en thérapie génique : vous voulez avoir l'odeur corporelle d'un félin : hop thérapie génique sur les glandes sudoripare de votre peau...changer la couleur des yeux : hop thérapie génique de l'iris...
ça déjà été fait sur le singe : on a augmenté spectre des couleurs naturellement perçu par ce singe par thérapie génique sur la rétine, de façon à ce qu'il voit comme un humain (dans le cadre de thérapie expérimentale pour guérire le daltonisme)... imaginez qu'on le fasse sur l'homme non pas seulement pour guérir du daltonisme mais pour se mettre à voir dans les UV ou l'infrarouge.
sur un embryon, c'est encore plus facile d'intervenir : même pas besoin d'ajouter un gène, il suffit d'inhiber certains des gènes humains responsable du développement embryonnaire : exemple, on inhibe le gène responsable de la régression de la queue chez le foetus, et vous avez un bébé avec une queue fonctionnel au final.
comment CRISPR-Cas9 fonctionne : https://www.franceculture.fr/sciences/c ... dn-volonte
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 660
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 12 Nov 2017, 14:34

1ère greffe d'épiderme génétiquement modifié quasi complète. https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... r=CS3-5076 ... ça ouvre la porte à des greffes de peau animalisé potentiellement.
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 660
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 04 Fév 2018, 22:56

En ce moment, sur TMC, sans les Experts Miami, il y a un suspect qui veut se transformer en homme lou en s’injectant des hormones de loup... :cat:
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 660
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Jean Merguez » 05 Fév 2018, 19:42

Sans vouloir te contrarier je pense que une transformation comme sa ne serais pas éthique.
Me pour mon avis perso sa me dérangerais pas :D
Jean Merguez
 
Messages: 1
Inscription: 04 Fév 2018, 21:40

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 05 Fév 2018, 20:27

Briareos : Si une thérapie hormonale était suffisante, alors les centaines d'hommes ayant suivi la 'goat gland therapy' (greffe de testicules de boucs pour restaurer sa virilité) durant les années 1920-1930 devraient être devenus de véritables satyres...
Jean Merguez : de quelle transformation parles-tu : humain vers furry ou animal vers furry ? Et quels arguments considères-tu dans ton jugement ? Cela m’intéresse car il est difficile de trouver des arguments philosophiques ou éthiques qui soient spécifiques à ce type de transformation.
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1200
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 21 Fév 2018, 01:42

https://dailygeekshow.com/hybrides-moutons-humains/

À mon avis, le titre de l’article n’est pas exact... ce n’est pas un hybride - c’est-à-dire le descendant du mélange génétique de 2 individus d’espèces différentes), mais des chimères - des individus contenant au moins 2 groupes de cellules avec un patrimoine génétique différent.
Les chimères (artificielle ou naturelles)existaient déjà, mais en général, ce sont des chimères de cellules de la même espèce. Dans l’article il est question de chimère mouton humain.... à la limite, on pourrais appeler ça des « chimères hybrides »
C’estintéressant, parce que implanté tôt, l’organisme n’a pas encore développé son immunité à discerné le moi et le non-moi, et don il ne fera pas de rejet, ni au moment de l’implantation, ni plus tard.

Si on arrivait à remplacer les cellules dû mésoblastes qui vont former Le système nerveux central, on aurait une bonne chance d’arriver à obtenir un animal avec un cerveau avec des caractériques humaine ‘mais sa descendance serait des animaux normaux. Bien sûr, ça ouvre aussi la voie à la production de greffon se développant dans un animal avant d’être greffé sur humain.

Par contre je ne pense pas que ça permette de produire des membres ou dés tissu d’apparence animal mais composé de cellule humaine.
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 660
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede Pr. Théodose » 22 Fév 2018, 20:43

Il y a déjà eu des recherches sur des chimères humain-animal au niveau cérébral. Il est possible d'obtenir des effets notables même avec des cellules non-neuronales, comme indiqué dans cet extrait traduit de mon article :
Pr. Théodose a écrit:L'injection de cellules gliales humaines dans le cerveau de souriceaux nouveau-nés conduit à une prolifération des cellules humaines qui conservent leur taille et pléomorphisme tout en remplaçant systématiquement les cellules murines (5). On peut ensuite observer une amélioration notable des capacités d’apprentissage en matière de mémoire de localisation des objets et de conditionnement contextuel (1).


Les effets de la greffe sont aussi amplifiés car les primates possèdent une plus grande densités neuronales que les rongeurs (environ 40000 neurones/mg pour Aotus contre 12000/mg pour l'agouti) et que la taille moyenne des neurones de primate est inférieure à celle des rongeurs (2). Cela ne veut pas dire qu'une souris avec un cerveau pseudo-humain pourrait atteindre un niveau semblable, même si le niveau d'intelligence était plus ou moins proportionnel au nombre total de neurones, car le volume de la boite crânienne d'une souris est sérieusement limité.

Sinon, une étude détaillée des arguments philosophiques et éthiques relatifs à la création de chimères human-animal a été réalisée en 2009 (3) et un rapport de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments sur les bases scientifiques de la conscience animale vient de sortir (4).

Bibliographie :
  1. Han, X., M. Chen, F. Wang, M. Windrem, S. Wang, S. Shanz, Q. Xu, N. A. Oberheim, L. Bekar, S. Betstadt, A. J. Silva, T. Takano, S. A. Goldman, and M. Nedergaard. Forebrain Engraftment by Human Glial Progenitor Cells Enhances Synaptic Plasticity and Learning in Adult Mice. Cell Stem Cell , 12:342-353, 2013.
  2. Herculano-Houzel, S. Not All Brains Are Made the Same: New Views on Brain Scaling in Evolution. Brain, Behavior and Evolution , 78:22-36, 2011.
  3. Huther, C. Chimeras: The Ethics of Creating Human-Animal Interspecifics . PhD thesis, Ludwig-Maximilians-Universität (Munich), 2009.
    https://d-nb.info/994438346/34
  4. Le Neindre Pierre, Emilie Bernard, Alain Boissy, Xavier Boivin, Ludovic Calandreau, et al.. Animal consciousness. [Contract] European Food Safety Authority. 2017. <hal-01594939>
    https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01594939
  5. Windrem, M. S., S. J. Schanz, C. Morrow, J. Munir, D. Chandler-Militello, S. Wang, and S. A. Goldman. A competitive advantage by neonatally engrafted human glial progenitors yields mice whose brains are chimeric for human glia. Journal of Neuroscience , 34(48):16153-16161, 2014.
"Writing is perhaps the greatest of human inventions, binding together people who never knew each other, citizens of distant epochs. Books break the shackles of time. A book is proof that humans are capable of working magic." (Carl Sagan)
Avatar de l’utilisateur
Pr. Théodose
Martre   Anthro
 
Messages: 1200
Inscription: 02 Aoû 2005, 16:25

Ecrivain

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 25 Fév 2018, 21:18

Si on remplace (ou on mèle) les cellules du mésoblaste chez l,embryon par du mésoblaste humain, le volume crânien devrait également augmenter... évidement, il faudra choisir un animal bien plus grand qu’une souris (mouton, porc, ou un gros carnivore) sinon le crâne sera trop disproportionné.
Image
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 660
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

Re: Possibilités réelles de créér des furries ?

Messagede briareos » 27 Fév 2018, 18:09

par contre, est-ce une bonne idée d'avoir choisi le mouton pour faire une chimère ?
Fichiers joints
chimère mouton.jpg
Avatar de l’utilisateur
briareos
 
Messages: 660
Inscription: 14 Aoû 2010, 22:19
Localisation: Pont à Mousson

Dessinateur

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités