La vie d’un oublié

Discutez ici de tout sujet en rapport avec l'art ayant pour thème le furry (NON adulte), ou ce qui peut-être utile pour les artistes dans le furry.
Art est entendu dans le sens large, cela peut-etre des dessins, fursuits, musiques...
Cela peut varier du partage avec les autres de vos trouvailles, creations, questions techniques, etc..

Modérateurs: modérateurs, admins

La vie d’un oublié

Messagede Tore » 29 Juil 2009, 19:09

Vous trouverez, ci-dessous, le début d'une petite histoire que j'ai commencé il n'y as pas si longtemps... et que je n'ai pas eu trop le courage de continuer suite à quelques critiques. J'ai hésité à le poster ici... mais j'aimerais avoir quelques avis supplémentaires à savoir si je devrais continuer ou non ^^'...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La vie d’un oublié
Écrit par Tore


Chapitre I : L’éveille effacé

Sa côte gauche était endolorie. C’est la première chose qu’il sentit en s’éveillant. En temps normal, il aurait bien vérifié l’état de cette dernière, sois à l’effleurant de ses doigts ou sois en la regardant. Par contre, étrangement, quelque chose retenait ses poignets… son cou… et même ses chevilles! Quelque chose de beaucoup trop serré lui coupait la circulation sanguine à l’extrémité de ses membres. La simple température glaciale de ce qui le retenait lui suffisait pour faire prendre conscience au prisonnier qu’il ne pouvait quitté cette position plus qu’inconfortable à cause de chaînes biens solides. La salle était noir… trop noir pour qu’il puisse y voir quelque chose. D’après lui, la table sur laquelle il était attaché était horizontale, cependant, ses sens lui semblaient complètement mélangés, comme s’il venait de vivre une épreuve exigeant, trop exigent. Par contre, ça, il ne pouvait pas le deviner… car étrangement, la mémoire lui manquait. Il avait même oublié sa propre identité ainsi que tous ce qui s’était passé juste avant qu’il ne se retrouve dans une telle situation. D’un coup sec, l’énergumène tira avec sa main droite pour tenter de se défaire de ses chaînes. Cependant, tout ce qu’il réussit à faire fut de se blesser davantage.

Tout à coup, une lumière aveuglante entra en même temps que quelqu’un qu’il ne connaissait pour le moins du monde. Ce dernier referma la porte derrière lui. Par contre, un brin de lumière le suivait ; il tenait, dans sa main, une chandelle qui permettait plus ou moins de voir les contrastes des objets présents dans la salle. D’un simple coup d’œil sur le mur, l’amnésique se rendit compte bien assez vite, en voyant les nombreux instruments sur ce dernier, qu’il se trouvait dans une salle de torture. Son regard se jeta alors sur le nouvel arrivant. Ce dernier était vêtu d’une armure qui semblait avoir une forte résistance… résistance qui devait très bien égaler la puissance de son épée dont la lame scintillait seulement avec la faible luminosité que produisait la bougie. L’homme posa cette dernière sur une petite table plus ou moins basse, prête d’eux deux. Le prisonnier remarqua quelque chose d’anormal entre ses deux yeux. Il tenta de secouer la tête pour le faire partir, mais sans succès. C’est alors que l’homme en question prit la parole.

-As-tu soif?

Cette question le surpris. Avec tous ce qu’il pouvait faire grâce aux objets de tortures présents dans cette salle, le nouvel arrivant n’avait rien trouvé de mieux que de lui proposer à boire. D’un côté, ça ne déplaisait pas du tout au prisonnier qui se sentait complètement déshydrater, mais d’un autre… ça lui paraissait étrange. Cependant, il ne trouva pas le courage de refuser une telle opportunité.

-Je… Oui…

Ce dernier empoigna un bol en verre qui ne semblait pas avoir eu une vie de tout repos à en juger par toutes les brisures qui l’entourait. Celui qu’il croyait pouvoir qualifier de garde l’approcha tranquillement de ses lèvres qu’il ouvrit avec peine. Le liquide revigorant coula en mince filet dans sa bouche. L’amnésique but ainsi toute l’eau qui se trouvait dans le récipient à une vitesse un peu plus pressé qu’à la normal. Il termina le tout avec une mince expiration pour reprendre son souffle. Le garde en question redéposa le bol et fit un… puis deux… puis trois… puis quatre… et finalement cinq tours de la table sur laquelle il était. Finalement, ce dernier s’arrêta face à lui et d’un coup assez fort, il fit basculer la table en position verticale. Très visiblement, le prisonnier n’avait pas apprécié. L’homme s’assis alors devant lui, se prenant une chaise. Le garde se mit à le fixer avec un regard vide, sans émotion. Un frisson de frayeur traversa sans prévenir le dos du prisonnier. Malgré la gentillesse qu’il avait eu de lui proposer à boire, l’environnement dans lequel il se trouvait ne le mettait pas assez en confiance. C’est alors que d’une voix roque, il lui posa une question, une autre. Cependant, cette fois, il n’allait probablement pas pouvoir y répondre aussi bien.

-Qu’est-ce que tu es?

Le silence envahit la salle. Visiblement, l’homme ne semblait pas d’accord. De ce fait, il prit entre ses doigts le manche d’un poignard, alluma un feu dans une cheminé au fond de la salle et y mit, dans les flammes, la lame coupante de ce qu’il avait en main. D’un ton plus fort, comme s’il voulait se faire entendre des morts, il répéta.

-QU’EST-CE QUE TU ES!?

Décidément, le prisonnier n’appréciait pas du tout la situation dans laquelle il se trouvait. Si au moins ce dernier arrivait à se remémorer le comment ainsi que le pourquoi… D’une voix timide et bégayante, il lui répondit avec peine.

-J… Je… s… suis un… un… un humain… co… comme vous…

S’il arrivait à se rappeler de quelque chose, c’était bien cela : il était homme. Malheureusement, celui qui allait très bientôt devenir son tortionnaire, à l’avis de l’amnésique, ne sembla pas apprécier cette réponse, pas plus que le silence de tout à l’heure. Ce dernier prit d’une de ses mains un miroir poussiéreux auquel il semblait manquer quelque morceau. Il souffla dessus, envoyant tous les résidus s’y étant accumulé à la figure du pauvre prisonnier. En un éternuement, il dispersa la poussière. Vision d’horreur. Ce qu’il avait entre les deux yeux… ce n’était pas n'importe quoi… c’était un museau! Un museau velu comme le reste de son corps qu’il ne pouvait pas voir sans ce verre. Il fut complètement ébahi de l’image que lui reflétait l’objet. Ça ne pouvait pas être vrai… c’était impossible! Une telle créature, ça ne peut pas exister, surtout pas si c’était lui-même! Lui… un homme canin!
C’est alors que sa frayeur fut décuplée lorsque l’homme alla chercher le poignard dont la lame était rendue d’un rouge incandescent. Il s’approcha… il prit son élan… l’étrange créature ferma les yeux… et d’un seul coup…! (suspense o.o)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En prime, voici une petite image dessiné à la main et retouché avec Photoshop... (Ce n'est pas extraordinaire, mais c'est pas mal à la mesuré de mes talents en dessins... x.X')

Image


Dernière édition par Tore le 05 Juin 2014, 01:58, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Tore

Mangeur de noix professionel
 
Messages: 64
Inscription: 04 Juin 2009, 23:37

Re: La vie d’un oublié (Fanfic)

Messagede Bashkar » 29 Juil 2009, 21:01

Tore Akai a écrit:Vous trouverez, ci-dessous, un début de Fanfic que j'ai commencé il n'y as pas si longtemps... et que je n'ai pas eu trop le courage de continuer suite à quelques critiques. J'ai hésité à le poster ici... mais j'aimerais avoir quelques avis supplémentaires à savoir si je devrais continuer ou non ^^'...

Si on devait s'arrêter à cause ça, je ne pense pas qu'il y aurait beaucoup d'écrivains. Je ne suis ni un pro ni un puis de science et encore moins quelqu'un de très cultivé mais je trouve plutôt pas mal (jamais encore lue de ce type d'histoire ça me change) et demande naturellement une suite.
NON aux tirs au loup!!! OUI aux tirs des loup!!!
Avatar de l’utilisateur
Bashkar
Loup  (2m90/pelage blanc)   Anthro
 
Messages: 215
Inscription: 03 Fév 2009, 11:39
Localisation: Sur un toit attendant ma prochaine proie.

Sur la Furmap: Sokkar

Re: La vie d’un oublié (Fanfic)

Messagede Leeden » 30 Juil 2009, 02:52

C'est une fanfic de quelle oeuvre ?


Sinon, c'est pas mal ! Il y a une ébauche d'ambiance et ça fait du bien. Mais je pense que tu as tendance à te perdre dans une surenchère de détails ou de descriptions que tu ajoutes par ci par là.
Certains passages mériteraient d'être un peu plus mis en avant là où d'autres fonctionneraient mieux s'ils étaient racontés plus "rapidement".

En fait, c'est un peu comme en BD... Ce n'est pas encore trop dérangeant au début du texte que d'être dans le descriptif, étant donné qu'il sert à "planter le décors". Par contre lorsque tu apportes les dialogue, par exemple, le fait de rester dans le même "registre" et sous le même point de vue alourdis un peu la conversation pour le lecteur.

Mmmmh.... C'est un peu comme si entre chaque répliques de deux personnages on se tappait la lecture d'un catalogue ikea. =P

Concernant le point de vue, tu tournes pas mal autours de l'action, tu t'attardes sur des points intéressant mais tu manques à chaque fois de prendre un véritable partis au niveau de tes personnages ou des choses que tu veux illustrer, du coup on a comme le sentiment de passer à côté de quelque chose. ^^

Bon j'extrémise un peu mais dans l'idée je pense que c'est ce qui me dérange le plus dans ton texte. =P

Au final, pense au rythme de ta narration. Tu es toujours à peu près sur la même vitesse, du coup le tout ressord comme étant un peu monotone. Pourquoi ne pas accélèrer l'intrigue à des moments forts afin de submerger le lecteur ? Par exemple ce serait plutôt bienvenu à la fin, lorsque le tortionnaire prend son poignard dans les flammes. En effet, qu'est ce qu'on s'en fout que tu nous dises qu'il est au rouge ? =P D'une certaine manière c'est induit dans le simple fait même de l'avoir placé dans le feu.
Il y a d'autres endroits comme ça qui pourrait devenir beaucoup plus rapide en changeant la tournure de la phrase ou en réduisant leur longueur.

Le tout c'est de bien choisir quand on fait quoi.


Bref, ça peut valoir le coup de continuer =)
Blah
Avatar de l’utilisateur
Leeden
Renard   Anthro
Sssssss
 
Messages: 1027
Inscription: 11 Sep 2007, 08:45
Localisation: Lille / Nantes

Dessinateur
Rôliste
Portfolio http://foxandbrownsugar.blogspot.com/ -->


Retourner vers Les Arts


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités