Cher journal (transformation à la première personne)

Discutez ici de tout sujet en rapport avec l'art ayant pour thème le furry (NON adulte), ou ce qui peut-être utile pour les artistes dans le furry.
Art est entendu dans le sens large, cela peut-etre des dessins, fursuits, musiques...
Cela peut varier du partage avec les autres de vos trouvailles, creations, questions techniques, etc..

Modérateurs: modérateurs, admins

Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede tfancred » 28 Juil 2009, 10:39

Voici une petite histoire que j'ai écrite cette nuit! J'en profite pour remercier Unedoinelle qui a pri la peine de la corriger sommairement! Merci! ;-D

Cher journal par TFancred © 2009

Mercredi premier juillet
Cher journal,

Je dois avouer que je ne sais pas du tout par où commencer. C'est que, vois-tu, c'est la toute première fois que je ressens les besoins d'écrire un journal. Il faut dire que, depuis quelque temps, ma vie a beaucoup changé. Beaucoup trop, même. Le mieux, je crois, serait de commencer par le début.

Tout a commencé par un déménagement. Ça faisait déjà un bon moment que j'éprouvais le besoin de changer d'air et de partir loin de mon petit quartier de banlieue. L'occasion que je recherchais s'est présentée il y a environ deux semaine quand j'ai déniché un emploi dans le vieux Montréal. Je dois t'avouer que je ne sais pas d'où il vient, ce travail. C'est vrai que j'ai envoyé une tonne de CVs dans les dernières semaines, mais je ne me rappelais pas d'en avoir envoyé à Montréal. Je sais ce que tu dois te dire : je ne dois probablement pas être la première fille à déménager et c'est vrai. Cependant, pour quelqu'un qui n'a jamais même visité une grande ville de sa vie, le dépaysement est total : le métro, les immeubles démesurés, la circulation, la pollution. Malgré tout, je crois que c'est la foule qui me déstabilise le plus. Même si on est toujours entouré de plusieurs centaines de personnes, c'est comme si on était invisible. Parfois, je crois même que je pourrais me promener avec un cheese burger sur la tête sans que personne ne me regarde.

On s'habitue à tout et c'est vrai... J'ai passé par dessus ce sentiment d'invisibilité et je me suis installée dans un petit appartement de deux pièces juste à côté de mon travail, sur une rue où tout les immeubles sont centenaires, à deux minutes de marche de toutes les boutiques du vieux Montréal.

Tu vois que ça fait beaucoup de changements pour la pauvre fille de banlieue que je suis. En tout cas, je vais devoir aller me coucher, demain, c'est ma première journée dans mon nouvel emploi et je n'aimerais pas être en retard.

Bonne nuit,

Julie








Jeudi 2 juillet
Cher journal,

J'adore mon travail. C'est idiot à dire (ou plutôt à écrire), mais je crois que je vais m'y plaire. Tout ce que j'ai à faire, c'est m'occuper de la comptabilité d'une petite boutique au Marché Bonsecour. D'après Laura, ma patronne, je vais même pouvoir travailler chez moi quand la saison touristique sera terminée. Qu'est-ce que je peux demander de plus?

Sinon, en revenant chez moi, j'ai trouvé un petit paquet posé devant ma porte. Il était adressé à Madame Élisabeth Irma Wildform. J'en ai parlé à mon propriétaire et il s'agirait de l'ancienne occupante de mon appartement. Elle aurait disparu sans laisser de traces.

Comme il n'y avait pas d'adresse de retour, j'ai décidé de l'ouvrir. Il contenait un petit collier en argent avec un visage de panda. Je l'ai essayé et il me va comme un gant. Je crois que je vais le garder.

Sinon, c'est à peu près tout pour aujourd'hui. Je vais aller m'étendre, ma tête me fait mal ce soir...

Bon soir!

Julie








Vendredi 3 juillet
Cher journal

Je suis bien contente que ma journée soit finalement terminée. Si tu te rappelles, hier, je suis allée au lit avec un horrible mal de tête. Eh bien, ça ne s'est pas amélioré, au contraire. Non seulement, j'ai passé la journée avec un mal de bloc monumental, mais en plus, je me suis réveillée avec l'impression de suffoquer. Figures-toi qu'à mon réveil, mon pyjama était tellement serré qu'il m'empêchait littéralement de respirer. Comment est-ce que j'ai pu prendre autant de poids en si peu de temps? Le pire, c'est que tout mes vêtements sont dans le même état. Résultat : j'ai du passer dans une boutique pour trouver quelque chose qui m'aille avant d'aller travailler. Moi qui ai toujours porté du quatre ans, je ne peux pas croire avoir passé à 13 ans... Les gens n'engraissent pas comme ça en une nuit... Je me trompe? En tout cas, c'est décidé, demain, je m'inscrit au gym...

Je te laisse, j'ai mal à la tête. Heureusement, demain, c'est ma journée de congé!

Julie








Samedi 4 juillet
Cher journal

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c'est que je n'ai plus mal à la tête. La mauvaise, c'est que, cette nuit, en plus de prendre du poid, je crois que j'ai rétréci. C'est dure à croire, mais les quelques vêtements que j'ai achetés hier sont maintenant serrés et trop longs. Je ne sais pas ce qui m'arrive, mais j'ai vraiment peur. Si ça ne s'arrange pas d'ici demain, je crois que je vais aller voir le médecin. En attendant, je crois que je vais devoir me payer une nouvelle garde-robe... Encore. Bon, je te laisse là dessus car je dois prendre ma douche et me raser les jambes. On dirait que je ne les ai pas rasées depuis des mois.

Salut!

Julie








Dimanche 5 juillet
Cher journal...

QUATORZE ANS! C'est ce que j'ai du me résoudre à acheter hier. Au moins, cette nuit, les choses n'ont pas empiré. Bon, je suis peut-être un peu plus courte sur pattes que je l'étais, mais au moins, j'ai pu facilement corriger la situation en cousant le bas de mes pantalons.

Tu aurais du voir le visage de Laura quand elle m'a vue arriver ce matin. Elle ne m'a pas reconnue. J'ai prétendu que j'avais fait une réaction allergique. Bon, ce mensonge a eu du bon, elle m'a donné ma journée et j'ai pu aller voir le médecin.

Malheureusement, cette visite n'a rien donné car tout ce qu'il m'a dit, c'est qu'une personne de ma corpulence devrait faire un peu plus de sport. J'imagine que tu sais à quel point je me suis sentie insultée. J'ai giflé le médecin et je suis partie sans demander mon reste. C'est incroyable tout de même comment il y a des gens qui se prennent pour d'autres.

J'imagine que ça va te paraître bizarre, mais j'ai terriblement peur d'aller au lit. En tout cas, j'imagine qu'il faut bien y aller un jour. Il est déjà une heure du matin et demain, je dois arriver tôt au boulot pour faire l'inventaire.

Je te laisse!

Julie








Lundi 6 juillet
Cher journal,

Je crois que j'ai vraiment un problème. Je me rappelle clairement que je me suis rasée les jambes il y a deux jours. Pourtant, on dirait presque que j'ai les jambes d'un garçon. Même pire. Toute ma vie, mes poils étaient aussi blonds que mes cheveux, mais depuis ce matin, ils sont noir de jet. Si tu crois que c'est bizarre, attends de voir le reste. Ce matin, en m'habillant, j'ai remarqué que le bas de mon ventre était recouvert d'une fine couche de fourrure blanche. J'ai trouvé la même fourrure au niveau de mes aisselles. Comme je ne voulais pas arriver en retard, j'ai décidé de ne pas m'en inquiéter sur le coup, mais ça a empiré. La première chose que j'ai remarqué, c'est que je commençais à avoir des bouffées de chaleur. Je n'ai pas compris sur le coup, mais en revenant chez moi, j'ai compris ce qui se passait : mon ventre et ma poitrine étaient recouverts de poils blancs. Mes jambes, quant à elles, étaient recouverts d'un véritable manteau de fourrure noire qui s'étendais maintenant jusqu'à mon dos. Hormis mon visage, mes bras et mes pieds, j'étais littéralement couverte de fourrure. Tu devineras qu'en voyant ça, j'ai sauté sur mon rasoir. Et c'est comme ça que j'ai appris que même les rasoirs avaient leur limites : impossible de se raser le dos. Bon, au moins, je n'aurai pas trop chaud cette nuit.

Maintenant, excuses-moi, je dois aller déboucher le bain. Comme je l'ai dit, les rasoirs n'ont pas seulement des avantages.

Bonne nuit

Julie








Mardi 7 juillet
Cher journal

Les choses vont vraiment de mal en pis. En me levant, non seulement ma fourrure était réapparue, mais elle était également plus épaisse que jamais. Elle a même commencé à recouvrir mes pieds et mes bras. J'ai donc passé la journée à étouffer sous un manteau de fourrure et un chandail à manche longue. Est-ce que c'est tout? Bien sur que non! Ça aurait été trop beau! J'avais remarqué que les gens me regardaient bizarrement sur le chemin du retour. Sur le coup, je n'ai pas compris pourquoi, mais en me voyant dans le miroir, j'ai compris. Mes oreilles avaient changé. Maintenant plus hautes et couvertes de fourrures, elle paraissaient à travers mes cheveux au sommet de mon crâne. Je ne sais plus quoi faire, mon cher journal. Si tu as une idée, ça serait l'occasion de me la dire...

...

Je sais, tu ne me crois probablement pas. Remarques, je ne t'en veux pas. Si tu avais des yeux pour voir, tu en aurait la preuve, mais comme tu n'est qu'un bouquin presque vide... Je crois que je deviens folle! Ça expliquerait tout! Ça expliquerait pourquoi j'ai décidé de partir de chez moi, pourquoi j'ai accepté un emploi dont je ne connaissais rien et pourquoi j'ai décidé de garder ce collier qui... Le collier... C'est ça... C'est ce maudit collier qui me transforme en... En panda... Excuses-moi un instant...

...

Il ne s'enlève pas. J'ai beau tout faire il ne s'enlève pas. Excuse-moi si ça a été long, mais j'ai vraiment tout fait pour l'enlever, mais c'est impossible. J'ai même essayé de le couper avec des pinces. Rien à faire... Qu'est-ce que je peux bien faire? Je ne peux pas rester là sans rien faire alors que je me transforme en animal... Je te laisse. Je vais essayer de trouver une solution!

Salut,

Julie








Mercredi 8 juillet
Cher journal,

Avec tout ce qui s'est passé hier, je ne m'en suis pas trop rendue compte, mais je suis tellement petite... C'est juste incroyable. Je ne m'en suis pas rendue compte sur le coup, mais j'en suis réduite à devoir grimper sur un tabouret pour atteindre la tablette du haut dans le congélateur. C'est vraiment mal commode pour préparer le petit déjeuner.

Enfin bon, passons. Je me suis levée à cinq heure du matin pour avoir le temps de me préparer ce matin et crois-moi, j'ai bien fait. À mon réveil, j'avais les mains recouvertes de poil. Enfin, dans mon cas, je crois qu'on devrait plus parler de pattes parce qu'en plus des griffes qui sont apparues pendant mon sommeil, je crois que mes coussinets commencent à se former. Mes pieds m'ont posé plus de problèmes. Premièrement, mes griffes ont bien du détruire trois paires de chaussettes avant que j'arrive à en enfiler. Ensuite, savais-tu que les pandas ont les pieds plus larges et plus courts que les humains? Moi, en tout cas, je ne le savais pas avant ce matin. En tout cas, heureusement pour moi que mes souliers sont un peu élastiques...

Une fois que j'ai eu fini de raser mes mains, j'ai caché mes oreilles avec un petit béret rose qui traînait dans mes affaires et je suis partie travailler.

Ce n'est qu'une fois arrivée à la boutique que le véritable défi a commencé. J'ai effectivement décidé d'annoncer à Laura que j'avais quelques problèmes de transformation. Après tout, si je dois me transformer en panda, elle finira bien par s'en rendre compte. Sur le coup, elle a faillit me ficher à la porte, mais j'ai réussi à la convaincre de ma bonne foi en lui montrant mes oreilles et ma fourrure.

On a fermé la boutique plus tôt, aujourd'hui. Elle voulait tout savoir sur ma transformation. Je lui ai donc expliqué comment tout a commencé. Elle ne pourra probablement pas m'aider, mais au moins, elle accepte de m'installer dans l'arrière boutique pour que je puisse travailler sans être vue. Dorénavant, je n'aurai plus de besoins de cacher ma fourrure! Ça semble peu, j'imagine, mais si tu avais du porter des manches longues avec autant de fourrure, tu comprendrais!

En somme, ça a été une bonne journée!

Je vais aller me coucher!

Bonne nuit!

Julie.








Jeudi 9 juillet
Cher journal,

Je crois que c'est le plus beau jour de ma vie! Bon, il a très mal commencé, mais il a drôlement bien fini. Je me suis levée, ce matin et je suis littéralement tombée du lit. Des pattes de panda ne sont pas ce qu'il y a de mieux pour l'équilibre. Après un peu d'exercice, j'ai réussi à ré-apprendre à marcher, mais ça m'a drôlement mise en retard. Quand j'ai finalement réussi à atteindre le miroir de la sale de bain, je n'arrivais pas à en croire mes yeux. J'avais l'air d'un ours en peluche d'un mètre cinquante. Mon visage était maintenant recouvert d'une fourrure noire et blanche et, bien que j'étais toujours reconnaissable, je ne pouvais plus cacher que je devenais un animal. La seule consolation, c'était que mes cheveux blonds étaient toujours sur ma tête.

Je me suis donc habillée et je suis allée à la boutique aussi vite que mes petites pattes me le permettaient. Heureusement pour moi, personne ne m'a remarquée. Il faut croire que dans la foule, on est vraiment invisible, après tout.

Arrivée à la boutique, cependant, ce qui me semblait être la journée a prit une nouvelle tournure. Laura m'attendait, mais n'avait toujours pas ouvert la boutique. Elle m'a laissé entrer et m'a traînée dans l'arrière boutique. Arrivées là, m'a montré un coffre rempli d'outils en me disant que s'il était possible d'enlever ce collier, on allait trouver un moyen. Malheureusement, après avoir essayé la scie, les pinces de désincarcération et même les tenailles, nous nous sommes bien rendues à l'évidence, il était impossible de me retirer le collier par les façon traditionnelles. Tu veux savoir comment on a finalement retiré ce sale collier? Simplement en versant du sel dessus. Je t'explique : Laura avait été chercher un repas pour emporter et était revenue avec des frites et deux sandwiches. J'ai essayé d'ouvrir un sachet de sel et, laisses-moi te dire qu'avec des pattes, ce n'est pas tâche facile. En tout cas, j'ai reçus un peu de sel dans le cou et le collier est tombé. Il faut croire que le sel repousse vraiment les mauvais esprits.

J'ai jeté le collier dans les égouts pour que personne ne se trouve dans la même situation que moi. Moi, j'ignore si je vais redevenir ce que j'étais, mais, au moins, ce soir, je me couche la tête tranquille.

Bonne nuit,

Julie








Vendredi 10 juillet
Cher journal,

Comme prévu, ma transformation s'est arrêtée, mais je reste toujours une grosse boule de poils en noir et blanc. J'avais tellement espéré me réveiller dans mon ancien corps que... Bon, je te passe les détails de ma crise de larmes de ce matin. Il faut croire que je vais devoir m'habituer à vivre comme ça.

Le temps lui-même semblait partager ma douleur. Bien que j'aie pris la précaution de partir avec un parapluie, je suis arrivée au travail trempée des oreilles jusqu'aux pattes. C'était rafraîchissant, mais j'ai appris à quel point la fourrure mouillée est lourde. En plus, je n'ai pas pu toucher aux feuilles de compte de la matinée parce que je dégoûtais trop. En tout cas, je crois que je vais m'y faire.

Malgré tout, ma journée a eu un point positif. J'ai reçu ma première paie. J'en ai profité pour me payer des nouvelles chaussures qui sont plus confortables pour mes pattes. Ça n'a pas été facile, mais j'ai trouvé quelque chose. Le plus dur à vrai dire, ça a été d'aborder un vendeur. J'étais tellement gênée de me présenter comme ça.

Malgré tout, mon plus grand défi reste à venir. Annoncer ma transformation à mes parents...

J'ai l'impression que ma nouvelle vie en ville sera beaucoup plus difficile que je le croyais.
Avatar de l’utilisateur
tfancred
Chat   Anthro
 
Messages: 300
Inscription: 17 Fév 2009, 20:37
Localisation: Québec

Dessinateur
Portfolio

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Sebastian » 28 Juil 2009, 23:22

J'adore les histoire comme sa! J'aimerais que sa m'arrive!
Sebastian
Raton-laveur   Anthro
 
Messages: 124
Inscription: 27 Fév 2009, 16:09

Dessinateur
Fursuiter

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede tfancred » 29 Juil 2009, 04:27

Merci! ;-)
Avatar de l’utilisateur
tfancred
Chat   Anthro
 
Messages: 300
Inscription: 17 Fév 2009, 20:37
Localisation: Québec

Dessinateur
Portfolio

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Titash » 29 Juil 2009, 04:37

Pourquoi ne pas illustrer cela, maintenant ?
Avatar de l’utilisateur
Titash
Suricate  (Toon)   Non Anthro
 
Messages: 607
Inscription: 16 Mar 2009, 00:18
Localisation: Lyon, France

Dessinateur
Fursuiter, sur la DB: Titash

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede tfancred » 29 Juil 2009, 04:43

J'y songeais à vrais dire... Pourquoi, tu veux le faire? Lol! :-P
Avatar de l’utilisateur
tfancred
Chat   Anthro
 
Messages: 300
Inscription: 17 Fév 2009, 20:37
Localisation: Québec

Dessinateur
Portfolio

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Undonielle » 29 Juil 2009, 07:25

Unedoinelle... T'as de la chance que je n'applique pas la politique Corrskienne... :lol:

J'aime beaucoup ton histoire, mais ça tu le sais déjà... :idea:
Avatar de l’utilisateur
Undonielle
Dingo  (Queue Fluffy)   Anthro
Mamie Dingotte
 
Messages: 544
Inscription: 27 Fév 2008, 19:07

Sur la Furmap: Undonielle

Dessinateur
Ecrivain
Rôliste

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Bashkar » 29 Juil 2009, 08:41

Je trouve ça sympa comme histoire et le style d'écriture journal intime original et bien exploité.
NON aux tirs au loup!!! OUI aux tirs des loup!!!
Avatar de l’utilisateur
Bashkar
Loup  (2m90/pelage blanc)   Anthro
 
Messages: 215
Inscription: 03 Fév 2009, 11:39
Localisation: Sur un toit attendant ma prochaine proie.

Sur la Furmap: Sokkar

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede eleode » 29 Juil 2009, 10:48

Cool c'est superb bien comme histoire, j'ador ^^
Pourquoi ne pas illustrer cela, maintenant ?

:lol:
Avatar de l’utilisateur
eleode
renard  (renard roux)   Anthro
 
Messages: 26
Inscription: 02 Nov 2008, 15:44

Dessinateur
Fursuiter, sur la DB: eleode

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Titash » 29 Juil 2009, 11:06

Oui, bon bein... le "maintenant" à un sens "après celà", pas "tout de suite" ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Titash
Suricate  (Toon)   Non Anthro
 
Messages: 607
Inscription: 16 Mar 2009, 00:18
Localisation: Lyon, France

Dessinateur
Fursuiter, sur la DB: Titash

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede tfancred » 29 Juil 2009, 21:27

Timduru : Lol! Je t'ai répondu sur MP! ;-)

Pour les autres, merci beaucoup pour vos commentaires! ;-)
Avatar de l’utilisateur
tfancred
Chat   Anthro
 
Messages: 300
Inscription: 17 Fév 2009, 20:37
Localisation: Québec

Dessinateur
Portfolio

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Leeden » 30 Juil 2009, 02:22

Je pense que je vais être un peu plus caustique que mes camarades, car ça fait toujours du bien ! ^^


J'ai lu ton histoire, et je dois dire que dès le deuxième paragraphe j'ai trouvé ça très long.... Et très lourd.

Concernant l'histoire en elle-même, il faut avouer qu'elle n'est pas franchement très originale, pour ne pas dire "déjà vue". C'est d'ailleurs le soucis avec pas mal d'histoire de T.F, vu que ça parle presque toujours de la même chose à quelques détails près, avec des éléments prétextes qui ne servent à ne mettre qu'un personnage "random" victime d'une métamorphose inopinée.
En effet, outre la transformation, on y retient pas grand chose d'autre, si ce n'est le fait que le personnage (qui se met subitement à écrire un journal) obtient un collier qui déclenche une mutation etc... Mais soit, les goûts et les couleurs, comme on dit. ^^

L'ennui c'est que, tout du long, il n'y a aucun élément majeur qui pourrait faire en sorte que l'on s'attache un temps soit peu au personnage : aucun relationnel, aucun personnages secondaires "fort" malgrè la présence de quelques uns vaguement esquissés de ci de là...

L'aspect "page de journal trouvée au détours d'un placard" aurait put être intéressant si seulement toute l'intrigue n'était pas purement et simplement parachutée dans le but d'introduire un descriptif très sommaire d'une métamorphose longue et ennuyeuse, le tout renchérit par des émotions ma foi très limitées et fort prévisibles.
On se noie malheureusement dans une écriture assez "froide" et rigide qui tourne rapidement à un exposé de faits apportés sans trop de convictions, ce qui donne la désagréable impression d'être de la soupe froide.

Il faut que ça vive, bon sang de bois ! C'est un journal, pas une lettre au notaire ! xD

Hélàs le contenu ne rattrape que difficilement le tir : le personnage possède une vie sans vraiment trop en avoir une, elle n'a pas de problèmes spécifiques et il y a comme une ébauche de caractère sans pour autant être très marqué qui lui donne un côté neutre...
On se retrouve donc très (trop ?) rapidement confronté à la transformation avant même que l'on ait pu se mettre dans la peau du personnage, laquelle est l'unique intérêt de toute l'histoire. =(

Alors oui, pourquoi pas, ça peut-être un choix narratif que de présenter la vie d'un personnage lambda face à un évènement pour le moins hors du commun, et le thème peut être intéressant... mais bon, là, si c'est juste pour fantasmer sur une métamorphose purement gratuite, pourquoi ne pas poster des sections plus appropriées ? :P

Pour ce qui est de la forme de ton récit en elle même, et en regardant d'un peu plus près, on se rend compte que pas mal de tes tournures de phrases sont assez mal écrites.
Certaines sont caducs, parfois à la limite même du Français, le tout éparpillées à droite à gauche... Si bien qu'au fil du récit on se retrouve avec des paragraphes assez plat, lourd à lire car trop peu mis en valeur.

La forme "journal intime" pourrait certes pardonner ces approximations en les mettant sur le compte de potentielles lacunes de la part du personnage, néanmoins la manière dont ton personnage semble "s'exprimer" au travers de ses lignes suppose l'inverse, et la magie n'opère que difficilement.
Si bien qu'on se retrouve face à des pavés hermétiques, et ça ne donne pas vraiment envie de s'y plonger. =(

Autre point que l'on pourrait reprocher au récit, c'est que certains détails peuvent paraître vraiment inutile dans la narration. D'autres, quant à eux sont peut-être trop.... "téléphonés", ou assez peu naturel.
Je pense par exemple à des passages comme quand elle découvre le collier et à la vitesse où elle "l'accepte", ou bien lorsqu'elle passe chez le médecin... Sans compter le fait qu'elle écrit chaque jour à son journal et toujours d'une manière trop "propre". Le tout accumulé lui donne un aspect très "mécanique". ^^


En effet, tu choisis d'écrire une histoire sous la forme d'un journal ! La force de ton histoire réside donc pour la majeur partie dans les ellipses temporelles que tu choisis de créer entre chaque "billet" !
De même, parfois tu t'attaches à décrire avec assez de précision une scène ou des faits, parfois au contraire tu passes à côté de détails que le lecteur aurait voulu savoir.

Je pense qu'en écrivant ce "one shot" tu as fais comme pas mal de gens et tu t'es perdu dans ton récit.
Il ne faut pas oublier que lorsque tu racontes une histoire, c'est avant tout pour la raconter à quelqu'un. Pense au lecteur, à ce que tu veux lui faire lire et ce qu'il doit imaginer. Pense à prendre un peu de recule en te mettant dans sa tête, et regarde qu'est ce qui est réellement nécessaire. =)

On n'écrit pas une histoire de T.F juste pour décrire une T.F. Ca sert à rien, tout le monde s'en fout ! Si tu veux raconter comment ton personnage acquiesce sa transformation, lâche toi sur l'émotionnel, sur ce qui entourre le personnage, sur ce qui se passe dans sa tête, sur ses peur, jusqu'où ça peut aller, sur comment les gens la percoive et ce que elle elle perçoit de leur regard... je ne sais pas, trouve quelque chose d'intéressant à raconter. Et évite de l'écrire comme une lettre qu'on envois à son percepteur d'impôt ! C'est mortel ! xD


Toujours là ? :3 Chouette !

Sinon dans l'ensemble c'est un bon début. Au moins tu as le courage d'écrire plus que ce que moi je serai capable de faire. Et malgrè certaines imperfections tu as quand même des idées. Le tout est de savoir quoi en faire =).

Je pense que le seul vrai conseil que je puisse te donner serait de davantage t'attacher à raconter plutôt qu'à décrire.

Continue dans ta lancée et, pour peu que tu ne t'inspires de bon écrivains pour trouver ta propre personnalité dans ce que tu écris, tu devrais arriver à quelque chose.

Après, ce n'est que mon avis. =)
Blah
Avatar de l’utilisateur
Leeden
Renard   Anthro
Sssssss
 
Messages: 1027
Inscription: 11 Sep 2007, 08:45
Localisation: Lille / Nantes

Dessinateur
Rôliste
Portfolio http://foxandbrownsugar.blogspot.com/ -->

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede tfancred » 30 Juil 2009, 04:14

Tout d'abord, merci infiniment de ton intérêt, c'est très apprécié...

Ceci dit, j'aurais peut-être du expliquer mon but avec cette histoire!

Il s'agissait à la base d'un exercice de style. Je voulais simplement essayer de faire une histoire à partir d'un journal intime. J'ai également tenté d'éviter les tournures littéraires que j'utilise normalement quand j'écris car, après tout, le personnage n'est pas systématiquement littéraire.

Ceci dit, la plupart de tes commentaires s'appliquent en effet à ce texte, principalement ceux autours du personnage. Lol! Je ne suis pas du genre à perdre mon temps à peaufiner mes personnages pour des exercices de style.
Avatar de l’utilisateur
tfancred
Chat   Anthro
 
Messages: 300
Inscription: 17 Fév 2009, 20:37
Localisation: Québec

Dessinateur
Portfolio

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Rimou » 30 Juil 2009, 12:28

Illustrons joyeusement les propos de monsieur Leeden.

Leeden a écrit:... le tout renchérit par des émotions ma foi très limitées et fort prévisibles.


"Que m'arrive-t'il ? J'ai une envie de fraise des bois !"

Leeden a écrit:Il faut que ça vive, bon sang de bois ! C'est un journal, pas une lettre au notaire ! xD


Madame, Monsieur,

J'ai récemment découvert quelques modifications corporelles de ma personne caractérisée par l'accumumlation d'une pilosité inexpliqué dans la région de mes membres inférieurs. Aussi je vous pris de bien vouloir considérer ce fait.

Veuillez agréez, Madame, Monsieur, mes plus poilues salutations.

-- Le Transformé


Leeden a écrit:On se retrouve donc très (trop ?) rapidement confronté à la transformation avant même que l'on ait pu se mettre dans la peau du personnage, laquelle est l'unique intérêt de toute l'histoire. =(


Elle s'appelait Josy et BAM c'est un ours !

... fin !

Leeden a écrit:Sans compter le fait qu'elle écrit chaque jour à son journal et toujours d'une manière trop "propre". Le tout accumulé lui donne un aspect très "mécanique". ^^


J'imagine bien le dernier jour, avec ses griffes et son coup de patte écrire :

sbnnsvjhvj :KLMM:lkh:2132123f4hg;jmlBGKLJFLjljblgnf,;n;lsb -'è"é_v-

Et encore, faut caller les griffes sur le clavier sans trop le défoncer pour obtenir çà ...

Leeden a écrit:Pense à prendre un peu de recule en te mettant dans sa tête, et regarde qu'est ce qui est réellement nécessaire. =)


D'un point de vue médical, çà doit être douloureux. Qui est le con qui a dit à Van Gogh "tendez l'oreille" ?
Avatar de l’utilisateur
Rimou
Chat sphynx  (Gonflable)   Anthro
 
Messages: 13630
Inscription: 21 Aoû 2003, 08:29
Localisation: Nantes

Sur la Furmap: Rimou

Dessinateur

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Mister » 30 Juil 2009, 13:07

Ouaip, bien d'accord avec Leeden pour ce qui est du coté mécanique de la chose, un journal Intime est...intime ! La on sent bien le coté "Désir que quelqu'un d'autre le lise", c'est d'ailleurs la chose la plus compliquée a éviter dans ce genre d'essais..
Je ne sais pas...peut être que celà passerait mieux si c'était écrit sous la crainte de perdre sa mémoire d'humain en se transformant en panda...peut être même faudrait il assumer le coté "Journal de bord d'une femme se changeant petit a petit en panda, dans l'optique d'informer ses proches de sa disparition (et autres chercheurs), que le gros cadavre noir et blanc au milieu du salon, avec trois balles du fusil du voisin entre les omoplates, c'est Julie" ...Et là je rejoins Titash dans l'idée que des illustrations seraient de mise, imaginons qu'elle n'est pas toute cruche et qu'au lieu de se dire "Tiens, chui un panda, loool", elle s'interesse a ce phénomène, fait des croquis, des tests sur des echantillons de peau...que sais-je ;)

Bref, c'est un premier jet interessant ;P
Avatar de l’utilisateur
Mister
Loup  (à queue de raton-laveur)   Anthro
 
Messages: 1139
Inscription: 08 Sep 2006, 21:34
Localisation: Reims

Musicien
Ecrivain

Re: Cher journal (transformation à la première personne)

Messagede Titash » 30 Juil 2009, 13:38

Rimou a écrit:
Leeden a écrit:Il faut que ça vive, bon sang de bois ! C'est un journal, pas une lettre au notaire ! xD


Madame, Monsieur,

J'ai récemment découvert quelques modifications corporelles de ma personne caractérisée par l'accumumlation d'une pilosité inexpliqué dans la région de mes membres inférieurs. Aussi je vous pris de bien vouloir considérer ce fait.

Veuillez agréez, Madame, Monsieur, mes plus poilues salutations.

-- Le Transformé

Sérieusement : c'est un truc à faire ça ! ^^
Tenter un récit sous cette forme, s'il est bien tourné avec un vocabulaire adapté, pourrai être à mourir ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Titash
Suricate  (Toon)   Non Anthro
 
Messages: 607
Inscription: 16 Mar 2009, 00:18
Localisation: Lyon, France

Dessinateur
Fursuiter, sur la DB: Titash

Suivante

Retourner vers Les Arts


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités