Quelques écrits by Fénomal

Discutez ici de tout sujet en rapport avec l'art ayant pour thème le furry (NON adulte), ou ce qui peut-être utile pour les artistes dans le furry.
Art est entendu dans le sens large, cela peut-etre des dessins, fursuits, musiques...
Cela peut varier du partage avec les autres de vos trouvailles, creations, questions techniques, etc..

Modérateurs: modérateurs, admins

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Won_Xi » 19 Sep 2008, 11:02

Pour un début c'est bien :)
Court, simple et efficace (la chute on la sent venir quand même ^^)
Et en plus c'est drôle :idea:
Aurais-tu trouvé ta vocation ?
Avatar de l’utilisateur
Won_Xi
Loup,Renard  (folf)   Anthro
 
Messages: 179
Inscription: 15 Juil 2008, 21:04
Localisation: Bruxelles

Sur la Furmap: Won Xi

Fursuiter
      Page de l'utilisateur sur FurAffinity Page de l'utilisateur sur InkBunny Page de l'utilisateur sur Twitter wonxi Page de l'utilisateur sur Facebook

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Fenomal » 19 Oct 2008, 16:57

Après plus d'un mois d'absence, j'ai décidé de poster dans ce forum le premier chapitre de ma petite histoire. ça vous la coupe! Hein?! :lol: Bon... Passons...

Alors... Pour écrire... je débute... Alors il y a quelque faute d'orthographe et j'attends de vous bien évidemment un peu d'indulgence... :wink: *Sent qu'il va se faire bruler au bucher* Mais je pense avoir fait un truc passionnant! :D

Allez, j'espère vraiment que ça va vous plaire... ^^

__________________________________________________________



A Forgotten Wolf


Chapitre 1 : Le réveil.


Tout n’était que néant en moi, ainsi qu’autour de moi. Je ne voyais rien, je ne sentais rien, je ne pensais à rien, je n’avais pas la moindre idée de quoi que ce soit, comme si mon esprit n’existait plus. Je me reposais, c’est tout ce que je savais. Plus rien n’avait d’importance pour moi. J’étais baigné dans les ténèbres calme et reposant, ou rien ne m’arriverais. Même si ici, je n’avais plus de raison d’être heureux, de rire, ou de connaître le moindre bonheur, je n’avais non plus aucune raison d’être malheureux, d’être triste, de pleurer, de souffrir ou d’être dérangé. Je connaissais quelque chose de très agréable : Le repos, la paix, le calme et la sérénité. Je veux être dans ce noir total pour l’éternité, cela ne me poserais aucun problème. J’étais certain que rien ne pouvait me déranger, mais je me rendis compte assez vite que je me trompais.

J’entendis un vent bruyant qui agitait des branches d’arbres, les feuilles faisaient assez de bruit pour me réveiller. J’ouvris lentement mes yeux, et je vis le ciel nuageux caché en partir par des arbres agités par cette bourrasque. Je me mettais assis et regardais autour de moi. Il n’y avait rien d’autre que des arbres et autres végétation, ainsi que des feuilles d’automne qui s’emportait par le vent, j’entendais aussi le bruit d’une rivière. En regardant le paysage qui m’entourait, je compris vite que j’étais dans une forêt. Comment ai-je atterri dans cette forêt qui m’est inconnu ? J’essayais de me rappeler des dernières choses que j’avais fais avant de me retrouver endormi dans une forêt, mais en vain. Mon passé était vide, je n’avais plus le moindre souvenir, j’essayais de me rappeler la moindre chose, mais rien... Il n’y avait donc rien que je sache sur moi ? Si, je suis un être anthropomorphe, un loup, un mâle. Cela me parait tellement évident que même une amnésique n’aurait pu me le faire oublier. Certaine chose sont évident pour moi, mais je me posais tout de même beaucoup de question. Quel est mon prénom ? Mes origines ? Mes goûts ? Mes qualités ? Mes défauts ? J’ignorais beaucoup de moi. Je me levais doucement et je constatais que je peux marcher sur mes deux pattes. Je regarde encore autour de moi, puis je jetais un œil à mon équipement qui s’avérait être un indice précieux sur mon identité : Une armure grise portant un blason qui m’est inconnu, une épée, une cape, pattes nus. Serais-je donc un chevalier ? Et si cette armure ne m’appartenait pas ? Le blason montrait un symbole noir ressemblant à un dragon sur un fond rouge, est-ce le pays que je sers ? Sûrement, oui. On va dire que cette armure m’appartient.

Et maintenant, que faire ? Où dois-je aller ? Quel langage j’utilisais ? Est-ce que je parlais avant ? Ou est-ce que je communique comme un animal ? Vu mon style vestimentaire, je vis dans une société civilisé, et non dans la nature, je conclu donc que je parle une langue complexe. Mais laquelle ? Je n’avais aucune langue en tête. Je continuais à me poser beaucoup de question. Où vivais-je ? Si je suis un chevalier, mon domicile se trouve probablement dans une chambre dans un château. Mais où est ce château en question ? Comment y aller ? Soudain, une idée me vint, je regardais par terre car mes traces de pas allaient sûrement indiquer d’où je venais, en suivant ces traces, je retournerais sûrement dans mon château, seulement voilà, il n’y en avait pas. Je cherchais, mais je ne trouvais pas une seule emprunte d’un loup. Je reniflais pour repérer mon odeur, il y avait plein d’odeur, le mien se trouvait la où j’étais allongé, mais c’est tout, mon odeur ne se trouvais qu’à cet endroit. Je me réveille dans une forêt, et apparemment, je n’y étais pas avant de m’endormir. Ce n’était pas logique. Juste avant d’être amnésique, si je ne marchais pas dans la forêt, j’étais où ?! Et comment j’ai pu me retrouver ici alors ?! J’étais inquiet, je cherchais une explication rationnelle, mais je n’arrivais pas. Est-ce que la magie existe ? Non, il me semble que ce n’est qu’une légende écrit dans des livres pour enfant. Je regardais n’importe où tout en essayant de trouvé une explication logique, puis en regardant en haut, une idée me vint à l’esprit. C’était évident maintenant, avant d’être amnésique, je me déplaçais de branche en branche, d’arbre en arbre. C’est sûrement de cette façon que je me déplace, mais je me demande bien pourquoi j’ai cette habitude. Sûrement pour ne pas être suivit. Mais pourquoi je suis amnésique ? Et si je me suis cogné la tête contre une branche en me déplaçant ? Pour ensuite tombé ici ? Même si tout prenait un sens, j’avoue que mes raisonnement était tiré par les poils. Et cela ne m’aidait pas à retrouver le château. Il ne me restait plus qu’une solution : suivre le sentier en priant que la direction que je prenais était la bonne. Je marchais donc dans le sens qui m’a l’air le plus fiable.

En marchant, je me rendis compte que mon armure était encombrante, elle était lourde, mais cela ne me posait pas trop de problème, en faite, je m’y habituais très vite, et j’ai l’habitude de marcher sur deux pattes. Mais comment se déplacer à quatre pattes ? Comment chasser ? Hurler ? Grogner ? Grimper aux arbres ? Je n’étais pas vraiment inquiet, j’avais oublié comment marcher, mais j’ai quand même réussi à m’en rappeler, ce sera sûrement pareil pour le rester. J’étais plutôt inquiet pour le maniement de mon épée, car ça doit être mon rôle de chevalier de protéger les habitants de mon pays. Et si je n’arrivais pas à m’en souvenir ? Que va dire mon roi ? Inquiet, je dégainai mon épée pour essayer de m’en rappeler. Elle était belle, je sais qu’elle est à moi, je ne me souviens pas de cette lame, mais elle m’appartenait, j’en suis persuadé. L’esprit tranquille, je rengainais ma lame dans mon fourreau, je me rappelais maintenant des mouvements à faire avec mon arme face à l’ennemie. L’escrime était quelque chose qui finalement ne s’oubliait pas pour moi.

Je continuais à marché. Sur la route, il n’y a rien eu de particulier, pas de rencontre, pas de gibier, rien si on excepte les quelques paysage que j’ai pu admirer. Cela fait une heure que je marche, et je commençais à avoir faim, j’étais inquiet. Comment dois-je m’y prendre pour me nourrir ? Où vais-je dormir ? J’essayais de me rassurer en me disant que j’allais me souvenir de quel façon il faut vivre dans la nature sauvage, après tout, j’étais un furry. Furry… C’est un être anthropomorphe, un être anthropomorphe est un animal plutôt spécial qui se déplace généralement sur ses deux pattes arrières, ils sont doté d’une grande intelligence, ils sont doué de parole, ils sont capable de vivre en civilisation, ils sont très manuel. Les ancêtres des furry sont des animaux. Nous, nous avons évolué, nous somme plus intelligent et plus habile avec nos pattes que les animaux ordinaire. En y réfléchissant, les animaux ne peuvent pas se détacher de la nature. Contrairement à nous, ils vivent en parfaite harmonie avec la nature sauvage, ils vivent de façon sauvage sauf si on les domestique. Dans ce cas, nous nous éloignons de la nature aux files des générations. Nous perdons alors l’animal qui est en nous ? Mais alors, à quoi allons-nous ressembler dans quelque millénaire ? À quelque chose qui n’a rien d’animal ? Et nous avons déjà cette part de non-animal en nous, furry ? Et si cette chose qui n’a pas d’animal en soi existait déjà et vivait dans ce monde ? Evidemment que non, je réfléchis beaucoup trop. Comment un être qui n’a pas d’animal en soi peut exister ?

Je continuais ma route. Quand soudain, une odeur alléchante atterri sur ma truffe, c’était du poulet ! Je me précipitais vers la source de ce parfum attirant et je trouvais en plein cœur de la forêt, une maison en bois. À la fenêtre, je voyais une renarde qui préparait du poulet dans sa cuisine. Elle souriait et chantait. Je voulais lui dire quelque chose, mais je ne savais plus parler. Je m’approchais alors lentement de la maison, puis elle remarqua ma présence.

- Avez-vous besoin de quelque chose sire chevalier, demanda-t-elle ?

Ça y est, je me souviens parfaitement de la langue.

- Pouvez-vous me dire où suis-je, demandais-je ?
- Mais enfin, sire chevalier. Vous ne connaissez pas cet endroit ? C’est la forêt Dragonnaire ! La lisière de cette forêt est à deux pas de votre château, le palais de Dragonnaire !
- Justement, pouvez-vous me dire quelle direction prendre pour que je puisse me retrouver dans ce palais ?
- Vous devez être une nouvelle recrue alors. Quant au palais, vous êtes à l’autre bout de cette forêt, il va vous falloir toute une journée pour rentré chez vous, et le soleil va se coucher.

Finalement, j’ai pris le mauvais sens.

- Si vous voulez, proposait la renarde, vous pouvez vous reposez chez moi jusqu’au petit matin.
- Je vous en remercie, ce n’est pas de refus. Je commence à être fatigué et à avoir faim de ce petit voyage.

J’entrais chez elle. Sa maison était charmante et l’odeur du poulet était à son comble. Je regardais autour de moi, contemplant meuble, décoration et autre détail de cette demeure petite, mais convivial. Je remarquais un tableau montrant le même blason que ma cape, sûrement le blason de Dragonnaire accroché au mur.

- Mon mari est chevalier de Dragonnaire, disait mélancoliquement la goupille en interrompant mes observations, tout comme vous. Mais il est partie à la guerre. Le connaitriez-vous par hasard ? C’est un renard jeune et amusant.
- Et bien... Cela va vous semblez difficile à croire, expliquais-je, mais je suis amnésique. Je n’ai plus le moindre souvenir.

Il y eu un silence. Puis la renarde disait :

- Mais... Comment se fait-il ?
- Je ne le saurais-vous dire...
- Savais-vous au moins votre nom sire ?
- Je l’ai également oublié... Et la votre alors ?
- Je me nomme Alexa.
- Belle prénom. Et votre mari ?
- Ewen. Voilà plus d’une semaine qu’il est partie, je n’ai pas de nouvelle de lui depuis. J’espère le revoir bientôt, j’espère qu’il va bien.
- Je suis désolé, je n’aurais pas du engager cette conversation.
- Ce n’est pas grave, cela fait du bien d’en parler.
Elle essayait de trouver un autre sujet de conversation.
- J’espère que vous aller vite retrouver votre mémoire.
- Evidemment ! Répondais-je avec enthousiasme. Ma mémoire revient assez vite en ce moment. Je me rappelle facilement des choses.
- Vous avais l’air d’être heureux pour un amnésique, vous n’avez pas trop l’air perturbé. En faite, vous êtes très à l’aise.
- Vous avez raison, c’est étrange. Laissez-moi réfléchir.

Pourquoi, amnésique, je me sentais bien ? Réfléchissons... Je suis heureux, épanouie... Est-ce la première fois ? Oui. J’ai l’impression que pour la première fois depuis longtemps, j’étais bien dans mes poils. Mais alors... Avant mon amnésique, j’étais malheureux ? Mais pourquoi ? Quel souvenir atroce ai-je pu oublier ? Voyons... Qu’est-ce que je sais de moi ? Je suis un chevalier. Mais je ne vois pas en quoi cela aurait pu me rendre malheureux. Je suis très fort à l’épée, alors je ne dois pas avoir de complexe d’infériorité ou autre problème de ce genre que j’aurais pu avoir. Une idée me vint soudain. Et si j’ai tué quelqu’un ? Pour le savoir, je devais poser une question à Alexa :

- Quel sorte de mission un roi confierait à son chevalier ?
- Et bien... Je ne sais pas grand-chose à ce sujet. Vous pensez à quoi exactement ?
- Heu... Rien de particulier.
- Vous pouvez tout me dire...
- Et si j’avais tué quelqu’un ? Et si mes missions consistaient à tuer de pauvre villageois innocent d’une nation ennemie ?! Ce qui expliquerait pourquoi je suis heureux ! Car j’ai oublié le visage de mes victimes !
- Je peux vous assurer que vous n’êtes pas un tueur, je le vois à votre regard.
- Ha ? Vous... Vous pensez ce que vous dites ?
- Oui, vous n’êtes pas un assassin.

Ces mots était vrai, je ne sais pas pourquoi, mais ils étaient vrai, je n’ai tué personne. Mais pourquoi mon amnésique m’a rendu heureux ? Je me posais peut-être trop de question. Rien ne dit que j’étais mal dans mes poils. En plus, je ne voyais pas quel élément me permettrait d’aller vers cette conclusion. Mais pourtant... Je suis sûr que mon amnésie m’a éloigné d’une mauvaise vie que j’avais. C’était une information qui était la, qui me paraissait évident, et qui était vrai. Mais pourquoi j’étais malheureux de mon ancienne vie ? Apparemment, je n’étais pas un assassin. Mais alors, quel était la raison ?

- Il est peut-être mauvais d’y penser, intervint Alexa dans mes pensés perdu.
- Vous avez raison. Et si nous mangions ce succulent poulet que vous avez préparez, suggérais-je pour changer de sujet ?
- D’accord !
Le poulet était vraiment délicieux. Ma faim était telle que je dévorais mon repas de façon animal.
- Et bien, commentait Alexa d’un ton amusé, vous n’avez pas mangé depuis longtemps on dirait.
- Merci beaucoup pour ce repas Alexa. Mais... Vous vivez seul maintenant ?
- Oui.
- Alors pourquoi avoir préparé un repas pour deux ?
- Cela va vous paraître étrange, mais j’étais persuadé qu’Ewen reviendrait aujourd’hui. Finalement, un chevalier au service du roi Dragonnaire et venu à sa place, alors je n’aurais pas cuisiné autant pour rien.
- Je suis désolé.
- Ce n’est pas grave.
- j’ai encore des questions à vous posez si vous voulez bien me répondre. Contre qui somme-nous en guerre ?
- Contre les humains évidemment.

Les humains ! Ça y est ! Une autre partie de ma mémoire revenait ! Il existe bel et bien des créatures vivant qui n’avait pas de part d’animal en eux... Je ne sais pas pourquoi, mais cette nouvelle me déplaisait... Comment devrais-je réagir ?

- Pourquoi cette guerre à lieu, demandais-je ?
- Cette guerre existe depuis des millénaires, alors nous ignorons de nos jours sa raison.
- C’est... Mais c’est absurde !
- La raison doit être spéciale pour que cette haine entre l’humain et le furry ait autant durée.
- Je me demande pourquoi est-ce que j’ai pris par à cette guerre.
- C’est... Le « destin ». Un humain grandit dans un environnement ou nous somme haïs, et inversement.
- Vous n’avez pas l’air d’en vouloir aux humains.
- Avant, si. Mais quand j’ai été séparé d’Ewen à cause de cette guerre, j’ai eu le temps de réfléchir. Si on n’avait pas autant haïs les humains, il serait encore la, avec moi. Aujourd’hui, je ne vois plus en quoi les humains sont plus mauvais que nous puisque seul mon éducation m’a donné cette opinion.
- Je vois...
- Vous... Malgré votre amnésie, on a l’impression que vous n’appréciez guère les humains.

J’avais l’impression qu’elle a raison. Mais ce n’est pas une bonne chose. Il ne faut pas que je me mets à haïr. Voilà pourquoi je suis heureux, j’ai oublié la haine que j’avais envers les êtres humains et qui a tourmenté ma vie. Une vie dans la haine et la colère, voilà ce que j’avais oublié, voilà pourquoi j’étais enfin heureux. Mais j’ai l’impression qu’il y avait autre chose, une autre raison qui expliquait pourquoi j’avais le moral... Tiens, je venais de penser à quelque chose...

- Je vous ai blessé, demanda Alexa ?
- Non, vous avez raison...
- Vous n’avez pas l’air bien...
- Non, ce n’est rien, Je me demandais juste si je devais aller dans le château de Dragonnaire... Je ne devrais peut-être pas prendre part à cette guerre, et que je dois profiter de mon amnésique pour changer de vie.
- Vous pouvez vivre ici si vous voulez.
- Non, c’est peut-être dangereux pour vous, et d’un autre côté, mon passé me rattrapera. Et puis mon intuition me dit que je dois y aller.
- C’est vous qui décidez...
- Merci encore pour ce repas.
- C’est normal, ça me fait plaisir.
- Pouvez-vous me dire ou puis-je dormir ? Je commence à être fatigué.
- Bien sûr, suivez-moi.
Je la suivais jusqu’à une chambre d’ami qui n’avait pas l’air d’être utilisé depuis longtemps.
- C’est parfait, merci beaucoup, disais-je. Je partirais demain matin.
- Très bien, bonne nuit.

Il faisait nuit, je m’allongeais dans ce lit douillet et je me reposais. Je regardais la lune par la fenêtre, et je me remémorais ce que j’ai fais aujourd’hui et qui sont mes seuls souvenir pour l’instant. Je ne savais pas qui j’étais, ce que j’ai fait, ni de ce que je devais faire. Et pourtant, je n’avais pas peur, au contraire, je trouvais cela très intéressant. Est-ce normal ? Je n’en sais rien... Je perdais peut-être mon temps à réfléchir à tout ça, je devrais plutôt me reposer, je fermais les yeux et je ne pensais plus à rien. Je m’endormais.

_____________________________________


Ho non! C'est plus long que je l'aurais imaginer! T_T Personne va la lire! ><

Bon, et sinon? Qu'en pensez vous? ^^
Avatar de l’utilisateur
Fenomal
Loup   Anthro
 
Messages: 1101
Inscription: 28 Juil 2008, 17:50
Localisation: France

Sur la Furmap: Fenomal

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Won_Xi » 19 Oct 2008, 20:58

Dans l'ensemble, je trouve que tu n'écris pas trop mal.
Au début ça traîne un peu un longueur, et ça tourne en rond...
Mais au moment où la renarde entre un scène ça s'améliore.
On a envie de connaître la suite :)

Il y a pas mal de détails, des descriptions, etc. C'est aussi ce qui fait une bonne histoire.
Pour les phôtes d'aurtaugrafe, passons :oops:
Avatar de l’utilisateur
Won_Xi
Loup,Renard  (folf)   Anthro
 
Messages: 179
Inscription: 15 Juil 2008, 21:04
Localisation: Bruxelles

Sur la Furmap: Won Xi

Fursuiter
      Page de l'utilisateur sur FurAffinity Page de l'utilisateur sur InkBunny Page de l'utilisateur sur Twitter wonxi Page de l'utilisateur sur Facebook

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Kaeku » 20 Oct 2008, 16:36

Effectivement pas mal de fautes qu'il faudrait corriger.
Sa traine un peu en longueur au début, sur les interrogations qu'a le personnage, mais d'ans l'ensemble ce n'est pas mal, c'est assez agréable a lire. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Kaeku
Dragorca (Hybride orque / dragon)   Non Anthro
 
Messages: 227
Inscription: 19 Mai 2008, 17:34
Localisation: Paris

Dessinateur

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Baron » 20 Nov 2008, 21:41

J'aime beaucoup... la naration est tres bien, malgré les fautes d'orthographe et de vocabulaire... vivement la suite... une guerre entre humains et anthos c'est un sujet tres interessant... meme si le coté guerre poursuivie sans qu'on ne se rappelle les raisons me rappelle Matrix... le contexte Fantasy change bien la donne... reste a voir ce que Néo va nous faire =3
Baron
 

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Undonielle » 22 Nov 2008, 16:32

Très bon début!

Peut être améliorer un peu le dialogue? Enfin ce n'est que mon avis, mais j'ai l'impression que ton personnage fait facilement confiance... (dû à l'amnésie?)

Donner l'ambiance par quelques détails (feu qui crépite, ombre/lumière dans la pièce,...) serait pas mal aussi, je pense...

Sinon, il est très bien, et j'attends la suite avec impatience! ^_^
Avatar de l’utilisateur
Undonielle
Dingo  (Queue Fluffy)   Anthro
Mamie Dingotte
 
Messages: 544
Inscription: 27 Fév 2008, 19:07

Sur la Furmap: Undonielle

Dessinateur
Ecrivain
Rôliste

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Fenomal » 23 Déc 2008, 18:26

Arf... Je savais que le premier chapitre était trop long... ><

Bon, j'écrirais la suite plus tard. En attendant, j'ai écrit une petite histoire plutôt courte, j'espère que vous allez apprécier. ^^

______________________________________________


Une légende incertaine


Dans le chaos apocalyptique annonçant la fin de toute être, deux dragons du jugement, crée par l’imagination de l’homme, se battait afin de décidé de l’avenir de l’univers.
Sous les torrents d’éclair ténébreux, et d’éclair aveuglant, l’horrible violence se manifestait sur deux dieux opposés. Le vent d’habitude si calme emportait tout être faible afin de rendre le monde plus fort.
La tempête fait rage, mais pas autant que les dragons haineux. Qui s’entretue sous une pluie annonçant la tristesse de ceux qui viennent de voir leur être chère rendre l’âme.

Le dragon blanc, créateur de l’ordre, le corps entièrement blancs, la tête dorée, les yeux bleu, se bat pour un avenir calme et posé où le bien domine, un monde utopique, où le mal n’existe plus. Un avenir sans injustice où les progrès se réalisent, où les lois sont respectées. Un avenir qui le croit meilleurs.
Le dragon bleu, défendeur de la liberté, le corps bleu, avec un ventre noir, des protections aux genoux en diamant de couleur blanc. La tête noire et les yeux marron. Se bat pour un avenir où le libre arbitre domine, où les choix sont réalisable, sans qu’il n’y ait de restriction, un avenir qui le croit meilleurs.

Ces deux dragons, aimant la justice, voulant la justice, se bat pour leur justice. Quand le duel se terminera, le gagnant imposera sa justice, mais le perdant pourra reprendre sa revanche. Tel sont les règles établie pour faire cessé l’humain de continuer à mener son monde au néant. Leurs erreurs continuellement commise, sans vouloir les admettre, a mener ce jours du dernier jugement, afin de les pardonner, et de les sauver.

Puisque l’espèce intelligente ne sait pas quel est l’avenir idéal, ce jour qui aura de grande conséquence ne sera pas la dernière, et ces dieux resteront d’éternel rivaux et feront d’autre duel. Si un choix définitif n’est pas fait, ce monde continuera alors malgré tout à suivre la voie de l’homme, c'est-à-dire le néant. Pour un monde existant, je t’ai choisi toi, élu, à empêcher cela.


Un bruit désagréable me faisait sursauter, c’était mon réveille radio. De mauvais poil, je tapais dessus pour la faire taire. Pfiou... Quel rêve !!! Et avec cette tempête qui a eu dehors !
Je descendais dans la cuisine et je préparais mon petit déjeuné correctement, ma mère vient.

« - Tiens ? Tu es déjà réveillé ? Et c’est toi qui a préparé le petit déjeuné ?
- Oui, répondais-je. Aujourd’hui, j’ai décidé d’être sérieux.
- Ha c’est bien ! Mais ça ne te ressemble pas. Le directeur t’as menacé de te renvoyé, c’est ça ?
- Non, cette fois, non. C’est peut-être ce rêve qui m’a perturbé.
- Ha ? C’était quoi ?
- Je sais plus... Il y avait deux dragons qui se battaient à ma fenêtre, il y avait une tempête en même temps. Je fuyais, mais je suis tombé et je me suis blessé à l’épaule gauche. Ouai, ça je m’en souviens très bien par contre.
- Avec cette tempête qui a eu cette nuit, ça a du être réel.
- Tout à fait. Heu... Maman... La météo n’a pourtant pas du tout prévu cette tempête, n’est-ce pas ?
- Oui, c’est bizarre, je te l’accord.
- Bon, j’y vais sinon je risque d’être en retard.
- Et oui, c’est bien que tu sois sérieux maintenant que tu vas avoir ton bac.
- Aller, à ce soir maman ! »

Et voilà, 10 minutes de marche quotidienne ! J’étais vraiment motivé aujourd’hui. Je marchais, et je croisais deux gars de mon école, un debout, et l’autre assis qui a l’air fatigué. Je les ai déjà vu, mais je n’ai jamais parlé avec eux, ils sont du genre timide. Bah, je passe devant eux et je vais juste leur dire bonjour. Mais soudain, je m’arrêtais... Il y avait quelque chose qui me gênait. Celui qui était debout était entièrement habillé en blanc, il avait les cheveux blonds et les yeux bleus. Celui qui était assis avait un jean bleu qui était très usé au niveau des genoux. Il avait une veste bleu ouvert et un tee-shirt noir en dessous, il avait aussi les cheveux noirs et les yeux bruns. Mais... Mais c’est bizarre... Leurs couleurs étaient les mêmes que ces dragons que j’ai vu dans mon rêve... Celui qui était fatigué se relevait et dit :

« - T’es trop fort, je m’avoue vaincu.
- J’imagine que tu voudras une revanche demain matin réponds le garçon habillé en blanc.
- Evidemment, tant qu’ils n’ont pas pris leur déci... »

Il s’arrêta de parler et me regarda d’un air surpris. Son regard me faisait peur. L’autre garçon me regardait également. Leur regard ne correspondait pas du tout aux garçons timides que j’ai connus en cours de récréation. Ces garçons ont l’air de se poser des questions. On dirait qu’ils sentaient que j’avais quelque chose de spécial, mais ils ne savaient pas quoi... Puis ils partaient...
Est-ce que mon rêve était réel ? Non... Bien sûr que non, ça ne peut pas être réel. Surtout que dans mon rêve, il y avait une tempête destructive. Bon, c’est un petit peu le bordel dehors, mais c’est tout. La ville n’est pas détruite.
Soudain, je me souvins de la légende que j’ai entendue dans mon rêve dans les moindres détails ! Ça me faisait peur ! Ce rêve n’est pas réel, n’est-ce pas ? Je réfléchissais à tout ça, et je me rendis compte de quelque chose... Si mon rêve était réel, apparemment, c’est le dragon de l’ordre qui a gagné ce duel. Mais alors, je vis dans un monde ou le libre arbitre et la liberté et le mal et le choix n’existent plus ? Ce qui explique pourquoi je suis tout un coup motivé pour les cours ! Moi qui suis un gros flemmard et qui me tape que des mauvaises notes, j’suis tout à coup motivé... Mais alors, si mon rêve est réel, le fait que je décide d’être un excellent élève n’est pas vraiment mon choix ? On me l’a « imposé » ?
Arf... Mais c’est des conneries tout ça ! Bien sûr que ce n’est qu’un rêve ! Tout ça n’est qu’une coïncidence ! Voilà tout ! J’suis pas un élu qui va sauver le monde ou quelque chose dans ce genre la ! L’esprit tranquille, je continuais à marcher. J’étais bien, jusqu’à que je remarque une petite blessure sur mon épaule gauche...

_________________________________________________


Bon... voilà... j'espère ne pas avoir fait trop de faute... ^^'

Alors? Vous aimez?
Avatar de l’utilisateur
Fenomal
Loup   Anthro
 
Messages: 1101
Inscription: 28 Juil 2008, 17:50
Localisation: France

Sur la Furmap: Fenomal

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Scotty » 24 Déc 2008, 04:01

j'adore tes écris louloup c'est assez spécial et y as beaucoup d'imagination et la petit histoire as par celle des furry me fais penser as un film japonnais du nom de .... Dragonwar un truc comme sa mais bon c'est ressemblent sur certain point surtout au niveau de l'élu et es dragon m'enfin j'attend la suite! :D
Il vaux mieux un tigre en string qu'un string en tigre.
FA : http://www.furaffinity.net/user/scottyo/
: Fat fur :
Avatar de l’utilisateur
Scotty
Félin  (Tigre /Ours)   Anthro
 
Messages: 211
Inscription: 13 Déc 2008, 13:38
Localisation: Agde / 34 / France x3

Sur la Furmap: Scotty

Dessinateur
Rôliste

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Skianous » 24 Déc 2008, 10:59

Hmm... Moi, la première histoire m'a fait penser à la fois à XIII (pour l'amnésie du héros), et à The Extinctioners (pour la guerre Humains/Furry). Mais je trouve que tu es très modeste. Tu as l'air d'être persuadé que ton histoire est mauvaise alors que moi, excepté quelques fautes d'orthographe, je n'ai rien trouvé à lui reprocher.

Quant à ta seconde histoire, le premier passage, qui raconte le combat des Dragons, m'a fait penser à une légende Arthurienne.
SKIANOUS

"If you put your dick into a peanut butter jar, you are fucking nuts"
Avatar de l’utilisateur
Skianous
Berger Malinois   Anthro
 
Messages: 1142
Inscription: 07 Déc 2008, 10:10
Localisation: Belgique

Dessinateur
Ecrivain
Rôliste

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Fenomal » 24 Déc 2008, 13:27

Scotty a écrit:j'adore tes écris louloup c'est assez spécial et y as beaucoup d'imagination et la petit histoire as par celle des furry me fais penser as un film japonnais du nom de .... Dragonwar un truc comme sa mais bon c'est ressemblent sur certain point surtout au niveau de l'élu et es dragon m'enfin j'attend la suite! :D

La suite? >< Mais enfin! L'élu a l'air d'être dans une situation inextricable! J'ai beau essayé d'imaginer une suite et une fin, je n'y arrive pas! oO Et puis à la base, aucune suite n'était prévu... :/ Mais bon, si j'ai des coups de génie, je veux bien essayé de faire la suite.

En tout cas, merci pour vos commentaire qui sont encourageant. ^^ J'écrirais la suite de A Forgotten Wolf. =^_^=
Avatar de l’utilisateur
Fenomal
Loup   Anthro
 
Messages: 1101
Inscription: 28 Juil 2008, 17:50
Localisation: France

Sur la Furmap: Fenomal

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Baron » 24 Déc 2008, 13:54

c'est vrai que c'est dommage que ca coupe court...
Baron
 

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Scotty » 24 Déc 2008, 14:58

Non mais la suite des écris suivant pas le suite de tes écris enfin tes prochaine creation voila! :p *pounce and licks*
Il vaux mieux un tigre en string qu'un string en tigre.
FA : http://www.furaffinity.net/user/scottyo/
: Fat fur :
Avatar de l’utilisateur
Scotty
Félin  (Tigre /Ours)   Anthro
 
Messages: 211
Inscription: 13 Déc 2008, 13:38
Localisation: Agde / 34 / France x3

Sur la Furmap: Scotty

Dessinateur
Rôliste

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Karuno » 28 Mar 2009, 14:31

J'ai bien aimé la premiere histoire, ou plutotl premier dialogue. par contre,les deux dernieres interventions de wolf et de wolve... et tu devrais ajouter une petite didascalie au tout début pour introduire la scene. Sinon, c'est bien.
Une bonne lobotomie frontale complete. Ou une décollation. Avec ca, vous prendrez bien un petit peu de Loyde? Non? Sûr(e)? Savez vous que le Violay, c'est gay? Encore plus a travers un dispositif de polarisation angulaire :3

I'm going to the beach...
Avatar de l’utilisateur
Karuno
Dingo,kangourou  (tendances kangourou. Le kangourou est gris)
 
Messages: 177
Inscription: 27 Mar 2009, 22:09

Sur la Furmap: Karuno

Fursuiter
Musicien

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Fenomal » 03 Avr 2009, 20:55

(bah dis donc, ce topic allait tombé dans l'oublie, merci de l'avoir ressucité Karuno, t'es un bon type. :wink: )

À la base, j'ai juste écrit ça pour déconner un bon coup. :P C'est plus une blague qu'une histoire. :wink:

Sinon, le chapitre deux de A Forgotten Wolf avance. (Bon, ça fait deux trois semaine que je n'y ai pas touché, mais bon.)

Le chapitre 1 faisait 8 pages sur world, le chapitre 2 qui n'est pas terminé fait pour l'instant 20 pages... ^_^'

Mais pas d'inquiétude! J'enverrais le fichier world. :wink: ça fera plus cours, et c'est en arial taille 12, et chaque ligne est un peu espacé. ^^ ça donnera vraiment l'impression que c'est court. ^^
Avatar de l’utilisateur
Fenomal
Loup   Anthro
 
Messages: 1101
Inscription: 28 Juil 2008, 17:50
Localisation: France

Sur la Furmap: Fenomal

Re: Quelques écrits by Fénomal

Messagede Karuno » 04 Avr 2009, 14:50

ben oui, je suis un brave toutou
Une bonne lobotomie frontale complete. Ou une décollation. Avec ca, vous prendrez bien un petit peu de Loyde? Non? Sûr(e)? Savez vous que le Violay, c'est gay? Encore plus a travers un dispositif de polarisation angulaire :3

I'm going to the beach...
Avatar de l’utilisateur
Karuno
Dingo,kangourou  (tendances kangourou. Le kangourou est gris)
 
Messages: 177
Inscription: 27 Mar 2009, 22:09

Sur la Furmap: Karuno

Fursuiter
Musicien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Arts


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 12 invités