[FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Discutez ici de tout sujet en rapport avec l'art ayant pour thème le furry (NON adulte), ou ce qui peut-être utile pour les artistes dans le furry.
Art est entendu dans le sens large, cela peut-etre des dessins, fursuits, musiques...
Cela peut varier du partage avec les autres de vos trouvailles, creations, questions techniques, etc..

Modérateurs: modérateurs, admins

Re: [FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 13 Oct 2017, 19:36

chapitre 11 : Périple mouvementé

J'aurais pu penser qu'être en compagnie de Smaug sur le chemin vers Erebor allais être une partie de plaisir, pas du tout. Mon voyage fut encore plus pénible que l'aller. En traversant les terres sauvages, une pluie diluvienne me tomba dessus et cela retarda grandement ma progression. Le sol étant devenu très boueux et glissant, je faillis tomber a plusieurs reprises. Mais, une fois sorti de ce bourbier 3 jours plus tard, j'installais mon campement
a distance respectable de la grande foret. Je m'amusais maintenant a pouvoir produire du feu de façon naturelle grâce a ma magie. Cependant, je fus imprudent car j'avais fait un feu beaucoup plus grand que je n'aurais jamais pu espérer avec des silex. Alors, durant la nuit je fus réveillé en sursaut, par Smaug qui hurla dans ma tête.
"REVEILLE TOI ! TU VA TE FAIRE ATTAQUER !" dit-il brièvement. Je me mis a regarder frénétiquement autour de moi pour voir que j'étais
encerclé par une dizaines d'araignées géantes. Heureusement, je n'étais pas arachnophobe, mais quand même. Je pouvais voir leurs crochets, dégoulinants de venin prêts a s'enfoncer dans ma chair.
Elles se tenaient a distance respectable, quoi que, si elle me sautaient dessus d'un seul coup, je ne verrais rien arriver. Heureusement pour moi Smaug m'avait énormément appris, et je décidais de passer a l'action. Je pris le temps de rassembler un peu de magie dans ma
main droite, puis, frappa le sol de toutes mes forces, ce qui déclencha une onde d'énergie tout autour de moi.
Cela eu pour effet d'envoyer valser toutes les araignées autour de moi. Elles semblaient moins assurées soudainement. 4 d'entre elles prirent la fuite en direction de la foret. Ne leur laissant pas le temps d'agir, je me dépêchais de rassembler une bonne flamme dans ma main et d'enflammer les deux araignées les plus proches de l'endroit ou j'étais.
Elles prirent feu instantanément et ne mirent pas de temps a crever, gisant sur le dos leurs multiples pattes poilues recroquevillées. L'abdomen de l'une des deux éclata sous la chaleur, et répandit ses organes sur le sol devant moi, ce qui dégagea une odeur nauséabonde.

Quelques autres prirent encore la fuite, il en restait plus que 2, les plus grosses malheureusement. Je commençais de nouveau a préparer une flamme dans la paume de ma main quand celle a ma gauche se précipita sur moi, du coin de l'œil je ne l'avais pas vu si prés. Elle me fis tomber par terre mais je parvins a lui jeter une petite flamme, ce qui la fit reculer et me permis de me remettre debout rapidement. Seulement, j'avais perdu de vue l'autre araignée.
Je n'eu pas le temps de chercher ou elle étais car je sentis immédiatement des pattes velues me clouer au sol, sur le dos. Deux crochets baveux se précipitaient vers mon buste, je réussi a les attraper de mes deux mains et, je réussi a stopper l'araignée dans son élan. Me rendant compte que je pouvais lui résister physiquement, je me mis a exercer une torsion sur ces crochets, ce qui la fit immédiatement couiner de douleur, elle tenta de partir vers l'arrière, mais je tenais bon, puis avec un gros effort du poignet je parvins a arracher l'un des deux crochets.
Elle continua de gémir, plus vivement cette fois, avec un bruit très strident. "Ferme ta gueule !!" lui dis-je en même temps que je parvins a lui planter le crochet dans la tête. Elle s'effondra a l'instant, inerte.
Je me dépêchais de me relever a nouveau et prépara deux flammes dans mes mains. L'autre araignée se tenais loin de moi et reculais petit a petit vers la
foret. Je pris le temps de viser, en un premier temps, elle fit mine de feinter pour me ressauter dessus, mais je l'avais devancée et elle se pris une bonne flamme en plein sur l'abdomen et se calcina instantanément. Je restais quelques instant a regarder autour de moi, prés a lever le camp. "TU T'ES BIEN BATTU" me dit Smaug.

Après cet incident, il m'arriva une chose étrange. La nuit d'après, je m'étais installé bien plus loin du bord de la foret. Et le rêve que je fis, c'était. j'étais Smaug dans le rêve, c'était très grisant. J'étais en train de revivre la destruction de Dale dans les yeux de Smaug. Je n'arrivais pas a contrôler le rêve mais j'étais curieux de voir comment allais se passer ma rencontre avec moi même. J'étais tellement immense, mais tellement agile, le vent semblait
m'éviter, et je filais dans les airs a une vitesse vertigineuse.
Je réussi a détruire les arcs noirs et me posa sur la dernière. L'humain en bas était paniqué, je l'attrapais avec mes dents en faisant bien soin de ne pas le tuer sur le coup. Je le mis sous ma langue et resta un moment comme ca, sentant son sang couler dans ma bouche progressivement. Il n'avait pas d'armures, je le sentais se débattre contre mes muqueuses, puis lassé de ce jeu, je le remis sur
ma langue et l'avala d'un seul coup.
Ma gorge résonnait de ses cris, cela chatouillait un peu. Après avoir terminé de ravager la ville j'entendis du bruit a mes pieds. En baissant mes yeux je vis avec horreur, un dragonnet transpercé de plusieurs flèches noires, il était en train de mourir. Je baissais ma tête pour le regarder de plus prés, je me sentit envahit d'une colère sourde, je commençais a trembler de rage. "NON !!!" rugit la voix de Smaug dans ma tête.
Ce qui me réveilla en sursaut. J'étais en sueur et ne pouvait me retenir de serrer les dents de colère. Puis, je repris conscience d'où j'étais, en faisant un rapide tour d'horizon, je pus voir que mes vêtements étaient calcinées par endroits, ainsi que l'herbe et quelques arbres autour de moi.
Je réussi a me calmer au bout d'un moment. Puis Smaug me parla. "NOS ESPRITS SONT LIES, TU A PARTAGE UN DE MES REVES. JE FAIS CE CAUCHEMARD DEPUIS UN MOMENT. LE DRAGONNET MOURRANT QUE TU A VU ETAIT MON UNIQUE FILS. SA MERE S'ETAIT FAIT TUER UNE SEMAINE APRES QU'IL SOIT SORTIT DE SON OEUF."
Je pris conscience que Smaug était blessé au plus profond de son être. "Votre fils sera vengé Smaug ! Je vous le promet" lui dis-je avant de me rendormir.

Le lendemain, au zénith, je commençais enfin a apercevoir la montagne solitaire au loin. Enfin ! Me dis-je. Mes jambes commençaient a protester. Je réduit légèrement l'allure et commençais a me demander comment entrer a Erebor pour l'infiltrer. Je commençais a partir sur l'idée de me faire passer pour un rescapé de Dale, mais mon histoire ne tiendrais pas la route car, comment aurais-je pu survivre pendant trois semaines entières aux alentours de Dale, et surtout, pour quelle raison serais-je resté a Dale sans avoir l'idée de me refugier a la montagne.
Je fiS une pause et m'assis sur une souche d'arbre. Peut-être que je pouvais simuler une amnésie et faire croire que les seuls souvenirs que je possèdais serais d'Erebor. Humm, oui cela semblait tenir la route. Le principal serais de rentrer, puis tenter de trouver un moyen de neutraliser leurs defenses. Je me remis en route plus vivement, je continuais de marcher jusqu'à atteindre de nouveau le ville de Dale.
Elle n'avait pas changée, toujours aussi calcinée, toujours aussi morte. "Retour a la case départ" me dis-je tout bas. J'hésitais a rentrer dans la ville, après tout, il ne restais plus rien.
J'avais déjà fait le tour, ayant justement trouvé une petite épée cabossée, mais au prix d'une recherche acharnée. Puis me vint une idée. Les lances noires étaient détruites mais si il restait des flèches noires sur les arcs, je devais vérifier. Si jamais j'en trouvais, je les ferais fondre avec ma magie et ... "NON ... NE T'EPUISE PAS INUTILEMENT, ILS AURAIENT RECUPERES LES FLECHES NOIRES DEPUIS LONGTEMPS SI IL EN AVAIT A DISPOSITION JE PENSE." intervint Smaug. Bon, dans ce cas. Mais je finis quand même par entrer légèrement dans la ville pour pouvoir passer la nuit. Je ne parvins pas a trouver le sommeil facilement, les souvenirs de ma "quasi-exécution" me revinrent a la mémoire
douloureusement, ainsi que la perte de mon ami. Demain serait un jour important, il faut impérativement que je puisse infiltrer Erebor. Le temps presse.

Le lendemain je fus réveille par un vacarme d'en dehors de la ville. Je pris soin de ne pas me faire remarquer et épia discrètement. C'était des nains, ils étaient en train de faire une ronde autour de Dale. Humm. C'était l'occasion de tester la solidité de mon plan. "BLESSE TOI." me dit Smaug. Hein ? Me blesser ? "OUI ! FAIT TOI QUELQUES BRULURES ET SOIGNE LES LEGEREMENT ! APRES SIMULE TON AMNESIE. DIS QUE TU T'ES PERDU VERS LE SUD. QUE TU A TROUVE UN REFUGE ET QUE TU COMMENCE A RETROUVER LA MEMOIRE, QUE TU TE SOUVIENS D'EREBOR." conclu Smaug. Oui c'était un bon plan.
L'idée de m'automutiler ne m'enchantais guère, mais bon. Je me fis des brulures aux endroits ou j'avais des traces de calcinations sur mes vêtements, je du mordre un bout de bois dégoutant pour m'empêcher de crier. Cela me pris un certain temps pour me soigner partiellement. Voila. Mes blessures semblaient dater d'au moins deux bonnes semaines.
Je regardais de nouveau dehors et vis que les nains rentraient vers la montagne solitaire. C'était l'occasion ou jamais. Je fis semblant de boiter et couru vers les nains. "A l'aide !!" dis-je d'une voix pleine d'espoir. Les quatre nains se retournèrent lentement. Je me mis a genoux et fis semblant d'avoir une crise de toux.
"Allez l'aider !!" dit l'un des nains. En relevant la tête je sentis des bras robustes me mettre debout. "D'ou sortez vous ?" me dit le nain en face de
moi rudement. Il portait une armure étincelante, un mélange d'or et d'un autre métal argenté qui semblais très résistant. Une barbe rousse, tressée habillement et ornée de fils d'or, ses yeux étaient d'un noir sans fond et me regardaient durement. Ainsi selon les conseils de Smaug je lui racontais ma "pseudo-amnésie". Il gobèrent plutôt bien l'histoire, puis j'eu l'idée de leur raconter un cauchemarde inventé, sur l'attaque de Smaug.
Ils me prirent tout de suite au sérieux. "Emmenons le a Erebor ! Avec les autres refugiées" dit le nain. Ca y est ! J'ai l'accès a Erebor ! "NE TE REJOUIS PAS TROP VITE, TU VIENS DE FAIRE LE PLUS SIMPLE. MAINTENANT IL VA FALLOIR QUE TU RESTE CONCENTRE" me dit Smaug.

Le nain se présenta ainsi que ses trois autres compagnons, "Je m'appelle Nudak" dit-il, puis il indiqua du doigt un autre nain a la barbe noire et l'air renfrogné "Voici Hrímrin" continua t'il. "Puis Fuharim" dit-il en désignant un autre nain a la barbe très courte et grisonnante, qui avait l'ai assez âgé. "Et enfin voici Nodal" conclua t'il en me montrant le dernier nain, celui ci n'avait pas de barbe et c'était le plus petit des trois. Tous portaient des armures
magnifiques et a l'apparence indestructibles. Je pris conscience de ma faiblesse face a eux. Du moins, pour le combat au corps a corps, avec ma nouvelle magie cela me faciliterais les choses le moment venu.
Le trajet jusqu'à la montagne solitaire nous pris deux bonnes heures. Ils n'étaient pas très bavards et semblaient énervés, enfin, anxieux. "Que se passe t'il ?
vous avez l'air inquiets ?" demandais-je simulant un ton niais. Nosdal me répondit "Eh bien ! Retourne
toi et regarde dans quel état est Dale, voila ce que se passe ! Et, oui ! On est inquiet avec ce sale dragon de merde ! Il s'est enfuit devant notre dispositif de protection mais il ne vaut mieux pas qu'il revienne maintenant car ...." "Ne dit rien de plus ! On ne le connais pas !" le coupa Fuharim sèchement. Puis ils retombèrent dans le silence. "HUMMMMM ! TRES INTERESSANT, LEUR DISPOSITIF SERAIS FAIBLE ? JE VAIS ME RAPPROCHER D'EREBOR. EDGAR ! ESSAYE D'ENQUETER LE PLUS VITE POSSIBLE SUR LEURS DEFENSES !" me dit Smaug par télépathie.
Je faillis lui répondre a haute voix et faire une gaffe. Encore quelques marches a gravir et nous arrivons enfin a Erebor. Nudak sortit une corne de brume, souffla trois fois plus une fois plus longuement, et les immenses portes d'Erebor s'ouvrirent.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 24 Nov 2017, 21:08

Chapitre 12 : la montagne solitaire :

Les portes massives d'Erebor se fermèrent derrière moi avec un claquement assourdissant, c’était du bois. Mais, il devais au moins y avoir deux mètres d’épaisseur. Cependant je doute que Smaug aurait des difficultés a la faire sauter. Nous continuâmes de marcher pendant au moins 10 bonnes minutes au travers du hall immense, je n'osais imaginer combien de temps cela a du prendre pour tout aménager, de grands piliers étaient parsemées dans le hall.
De plus ils étaient soigneusement agrémentes de petites ciselures décoratives.
Fuharim me regarda soudainement d’un air méfiant.
« Tu a l’air de découvrir Erebor ? Tu nous a dit que tu y était déjà venu ! » dit-il sèchement.
Mon cœur rata un battement. Vite ! Vite ! Trouve quelque chose a lui dire.
« Oui je …. » commençais-je quand un autre nain me coupa la parole.
« Mais laisse le donc tranquille ! Fuha ! Il est amnésique ! Faut lui laisser le temps que cela lui revienne c’est tout ! » dit Nudak d’un ton réprobateur.

Après cela ils m’emmenèrent dans une grande salle, enfin la définition du mot grand changeait dans ma tête, Smaug n’aurais absolument aucun soucis a se frayer un chemin de ce dédale.
Du moment que je n’étais pas seul, je ne pouvais explorer Erebor a ma guise, il me faudrait longtemps avant de tout explorer et de pouvoir me repérer.
« J’ai une bien meilleure mémoire que toi, tu n’a même pas besoin de t’embêter avec ça, va simplement partout ou tu peux aller, je me chargerais de te guider » dit Smaug.
J’étais dans un dortoir improvisé, avec des draps posés a même le sol, très rudimentaire, mais je n’en aurais sûrement pas l’utilité, je venais de manger quelques morceaux de viande séchés.
Et a présent, j’attendais simplement que tout le monde s’endorme pour me dépêcher d’aller voir ces fichus dispositifs de protection.
Je pouvais voir passer une bonne centaines de nains dans le grand couloir a coté de la salle ou j’étais, armées jusqu’aux dents et surtout ! Transportant des flèches noires !
Malheureusement, une des survivantes avec un enfant avaient trouvés la bonne idée d’entamer la conversation avec moi. Au début je hochais simplement la tête, puis me tour,a, l’ignorant complètement. Je pensais qu’elle aurais compris le message mais je sentis soudainement une main sur mon épaule. Elle s’était mise juste a coté de moi.
« Il ne faut pas vous renfermer comme cela, moi aussi j’ai perdu des proches durant l’attaque du dragon, j’ai eu besoin de parler, il faut vous forcer ! Cela vous fera le plus grand bien ! » dit elle avant de tourner legerement la tête, l’air embarrassée.
« Et puis ….. Je recherche un homme pour m’accompagner avec ma fille et peux être avoir un autre enfant. » dit-elle en me faisant un grand sourire a la fin de sa phrase.

« Edgar ! Fixe la dans les yeux ! » m’ordonna Smaug. Ce que je fis
Et au bout de quelques secondes elle eu le regard perdu, puis se mis a bailler et se coucha, complètement endormie. Smaug m’avait encore sortit d’un mauvais pas, aussitôt je regardais de nouveau si tout le monde dormais, il y avais encore plusieurs personnes éveillées, plus les deux nains qui montaient la garde devant l’entrée du couloir.
« Attends le moment précis ou personne ne peux te voir et utilise le sortilège d’invisibilité que je t’ai enseigné, et trouve aussitôt un endroit isolé pour te cacher. » dit Smaug.
Et j’attendis, les quelques personnes finirent par s’endormir, enfin, restait maintenant les gardes qui avaient l’air d’être des statues.
Bon allez ! Cassez vous les deux cons ! Pensais-je
Je ressentais une colère sourde monter en moi, cela devais venir de Smaug. Il s’impatientait.
J’étais allongé, faisant semblant de dormir. Continuant a fixer inlassablement les deux nains qui restaient figés. Le temps passait, encore et encore, je du me faire violence pour ne pas m’endormir pour de vrai.

Puis au bout d’un moment interminable j’entendis des nains arriver du couloir, les deux gardes se tournèrent, parlèrent un peu puis sortirent accompagner les autres.
L’occasion etait trop bonne, je m’empressais d’utiliser mon sort et fila le plus rapidement possible dans le couloir.
« Smaug ! Je devrais plutôt repérer l’endroit ou ils s’occupent des flèches noires
en priorité ? » dis-je par pensée.
« Pour le moment, essaie d’explorer le plus possible ! Cours quand tu peux ! Je veux pouvoir repérer chaque endroit de cette montagne » dit-il.
Après cela, je pris soin de garder mes yeux bien ouverts pour eviter tous les nains et laisser le temps a Smaug me mémoriser chacune des nombreuses pièces, je pu courir la plupart du temps, j’utilisais mon sort d’invisibilité par intermittence.
« Pas par la ! Tu y a déjà été ! Va vers la gauche ! ………. Descends ces escaliers …… Approche toi de ce mur……… Passe par cette porte……... » disait Smaug
Ces ordres fusaient et je réussi a être très réactif a chaque fois.
Je du parcourir en une nuit une quantité de kilomètres très conséquente. Je n’avais toujours pas trouvé les deux points importants d’Erebor. L’armurerie et les mages ou ce qui créais la magie de protection de la montagne.

« Le jour commence a se lever Edgar, sois prudent, continue d’explorer en te cachant, mais si quelqu’un te voie et qu’il est seul, neutralise le. Si ils sont plusieurs dit simplement que tu t’es perdu. » me dit Smaug.
Déjà le jour ? L’intérieur de la montagne était tellement grand, je redoublais d’effort quand finalement, je réussi a trouver l’armurerie. Et je me suis sentis plus petit qu’une fourmi, j’avais du mal a distinguer le fond de la pièce.
Smaug me demanda d’attendre un moment pour qu’il puisse capturer tous les détails dans sa tête.
Une fois cela fait j’étais arrivé a un des niveaux les plus bas d’Erebor. Plus profondément se situaient des puits de forages en cours, c’était inutile d’aller les explorer pour le moment.
« Tu va remonter dans les étages supérieurs et essayer de trouver ce qui déclenche le bouclier et le mécanisme qui active les flèches noires » dit-il.
Je réussi a remonter sans perdre de temps quand un nain me hurla dessus.
« QUE FAIT TU LA TOI!! » cria t’il, c’était encore Fuharim. J’avais bien besoin de ce casse pieds.
Il y avais d’autres personnes autour donc pas question de le neutraliser.
« Ah merci, Je me suis perdu je voulais demander mon chemin et ….. » commençais-je en souriant.
« AH ! PERDU ?? EN TE CACHANT A CHAQUE FOIS QU’UN GARDE SE
POINTAIT ?? » continua t’il
« EH OUI ! Ton sortilège d’invisibilité n’est pas passé inaperçu! » dit-il.
Eh merde ! Smaug je fais quoi ?!! pensais-je.
Le nain souriais méchamment puis sortit un sceptre de derrière son dos, une petite gemme brillait au bout. Il la pointa vers moi. Et ferma legerement les yeux. Je ne savais pas quoi faire, de nombreux nains avaient formés un cercle entre nous deux, j’étais piégé.
«Edgar ! Utilise l’onde de choc dont tu t’est servi contre les araignées et fait tout ton possible pour te cacher, je compte sur toi ! Je vais revenir a coté d’Erebor pour les occuper! Je vais te transmettre une partie de ma magie temporairement ! Essaie de trouver en priorité la source du bouclier, désactive le, puis tue tous les nains qui manient les flèches noires ……. ALLEZ !!!!»

Il me fit sursauter sur la fin de sa phrase, le nain écarquilla soudain les yeux tandis que je concentrais la magie du dragon a travers mon corps, ferma mon poing et frappa le sol a mes pieds.
Aussitôt un déferlement cent fois plus puissant que celui qui avait étourdi les araignées explosa autour de moi.
Cela dura 2 secondes et je vis autour de moi tous les nains morts, leurs corps étaient en cendre et leurs armures étaient déformées par la chaleur, quelques piliers s’étaient également fracturés.

« NE PERDS PAS DE TEMPS EDGAR !! » hurla Smaug dans ma tête.

Mes jambes s’enclenchèrent d’un coup. Je réussi de nouveau a trouver une cachette et suivit un chemin pour retourner aux étages supérieurs.
Beaucoup de nains couraient, apparemment a ma recherche. Caché derrière un pilier, invisible je pus épier une conversation
«  Un des mages protecteurs a été tué prés des salles d’armes en bas ! Il faut protéger les autres ! Le dragon a apparemment réussi a trouver un stratagème pour détruire
nos défenses ! » dit le nain complètement paniqué, ses mains tremblaient.
« Il faut rassembler les mages et les protéger, ou sont ils ? » demanda l’autre.

Je tendais l’oreille avidement. J’avais trouvé d’où venais le bouclier, a moi d’être rapide et efficace.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 03 Déc 2017, 15:06

Chapitre 13 : Élargir la faille

« Les mages sont rassemblés dans la salle du trésor, ils veillent sur le roi. » dit le nain.
« Viens avec moi on doit prévenir le plus possible de personnes d’aller les protéger, le bouclier doit tenir sinon le dragon nous tuera tous si il reviens. » dit l’autre.

Je me tenais derrière le pilier et je décidais de passer a l’action.
« Malheureusement je ne vous laisserais pas faire » dis-je en me dévoilant.
Je lançais aussitôt une grande flamme sur ces deux gardes qui n’eurent même pas le temps de hurler. Calcinés instantanément.
« Vite ! Je suis presque a portée d'Erebor, file tuer ces maudits mages, mais soit extrêmement prudent, ne les affronte pas tous ensembles. » me dit Smaug
Je commençais a me diriger vers la salle du trésor située au bout d’un immense hall a l’opposé de l’entrée.
Je progressais prudemment, toujours avec mon sortilège d’invisibilité actif, il y avait 8 nains postés a l’entrée de la grande salle, ne me voyant pas, avec les pouvoirs de Smaug je pourrais les vaincre tous mais seulement, les mages risquaient de s’en rendre compte et de me sauter dessus ensemble pour protéger leur roi. Comment faire ?

« Edgar, attends un peu, reste caché, peut être qu’un des mages va sortir quand je vais me manifester. » me dit-il.
Donc, j’attendis un moment, puis j’entendis un vacarme venant du hall, des bruits d’armures, des hurlements. Je sus alors que Smaug était proche, j’attendis encore, les yeux rives sur l’entrée de la salle du trésor.
Soudainement je vis un nain habillé de façon très légère, portant un sceptre similaire a celui que j’avais tué sortir en trombe, de la grande salle.
Parfait me dis-je, ne sachant pas si il détectait ou non le fait que je soit invisible je décidais de rester hors de son champ de vision, mon sort toujours actif.
Il n’allais pas très vite, je pus le suivre sans me faire repérer. Il quitta le hall et se dirigea dans une salle en hauteur, avec un grand cristal bleu d’une dizaine de mètres de hauteur en son centre.
C’était sûrement le dispositif de protection. Avec son sceptre il fit briller la pierre et se mis a marmonner des incantation.
« TUE LE ! Il est en train de renforcer le bouclier! » Ordonna Smaug.
Ce fut fait rapidement, je décidais de ne pas utiliser de magie, le mage était complètement absorbé par son sort, je pu me glisser derrière lui et lui trancher la gorge furtivement.

Il se vida de son sang rapidement, me regardant avec des yeux implorant de pitié. Et de deux
me dis-je. Le sceptre du mage était par terre je le ramassais, et soudain je sentis une douce énergie m’emplir, je me sentais plus puissant, en regardant une deuxième fois je vis la lueur de la pierre sur le sceptre faiblir jusqu’à ce que la gemme devienne noire.
« Hummm ! Ne t’inquiète pas Edgar, je viens d’absorber entièrement l’énergie de la pierre a travers ton corps. » dit Smaug.
L’instant d’après j’entendis des bruits de pas précipités et 5 nains surgirent dans la salle du bouclier.
« Qu’est ce que …. » commença a dire l’un d’entre eux.
Ce fut ces dernières paroles car l’instant d’après il se fit calciner par mes bons soins. Avec la magie de Smaug je me sentais invulnérable.

Je ne perdis pas de temps a neutraliser les soldats, ils étaient impuissants contre moi.
Puis me vint une idée.

« Smaug ! Si je détruis ce cristal ils n’auront aucun moyen de réactiver le
bouclier ? » demandais-je.
« Humm … Oui cela marchera sûrement, utilise une onde de choc puissante par contre. » dit-il.
Avant d’attaquer la pierre, je ressortis de la salle pour vérifier si personne ne se pointait.
Puis, préparant ma magie, j’écrasais alors mon poing contre le cristal, avec l’énergie de Smaug, il vola littéralement en éclats, cela fit une détonation assourdissante, adieu pour la discrétion.
« Bien joué Edgar, le bouclier viens de disparaître a l’instant » dit Smaug.
« Ne venez pas tout de suite ! Les flèches noires sont toujours actives ! » dis-je en criant.
Smaug resta silencieux un moment.
« Smaug ? ….. Désolé d’avoir crié je veux juste que vous ne vous fassiez pas blesser. » dis-je.
« Oui je comprends Edgar …. Tu est vraiment ….. g…. Vite ! Occupe toi des flèches noires, je pense avoir compris ou sont les mécanismes, je vais te diriger! » dit-il.
Et ce fut de nouveau la course durant 10 minutes, sur le chemin je pus croiser un autre mage qui finit avec mon épée en travers du cœur, ainsi que 10 nains qui se firent carboniser, Smaug me guida dans un dédale complexe, qui fini dans un cul de sac.
« Mais …. Ça devrait être juste la ! Je ne comprendrais jamais leurs architectures stupides. » dit Smaug plutôt énervé.

Malheureusement plusieurs nains m’avaient suivis, il se tenais dans le passage pour que je puisse ressortir. Il y avais les deux derniers mages dans la bande.
« Tu est fait comme un rat ! » Dit un autre homme en retrait, il s’avança doucement, il portait un pendentif en or représentant un homme les quatre membres en croix dans un cercle.
« La roue de feu ! C’est un homme de la roue de feu ! » m’expliqua Smaug.
« Si, je dis bien si tu en a occasion, ne le tue pas je voudrais lui parler. Mais si tu n’a pas d’autre choix et que tu es en danger, tue le. Allez, occupons nous des deux
derniers mages, ENSEMBLE! » rugit t’il.
Il contrôla mon corps pour préparer très rapidement deux flammes vers les mages, ces dernières étaient d’un bleu violet, les deux mages levèrent leurs sceptres pour se protéger, utilisant un sort de bouclier, ce dernier résista durant une dizaine de secondes obligeât Smaug a me transmettre la quasi totalité de sa magie, puis ils ne purent maintenir leurs sorts et finirent pulvérisés, cela calcina tous les soldats derrière eux, et aussi l’homme de la roue de feu.

« Bon ! Les mages sont tous morts, il faut que je trouve l’endroit ou sont déclenchés les flèches noires! » dis-je a Smaug.
Je commençais a me précipiter vers les escaliers quand Smaug m’interpella,
« Attends une seconde …… regarde ce mur derrière toi……. Essaye de le briser avec une onde
de choc. » demanda t’il.
Une porte dissimulée, les nains étaient très douées pour cela, un objet magique devait être nécessaire pour entrer ………. mais avec Smaug cela ne serais pas nécessaire, je lançais une deuxième onde, puis une troisième, une dixième fois encore. Au bout d’un certain moment une lueur bleutée sembla s’échapper des fissures, comme si la porte saignait d’une certaine façon.
La porte cédait petit a petit, c’était difficile, je du utiliser toutes mes ressources pour vraiment réussir a créer une brèche dedans.
Je commençais a entrevoir la salle a l’intérieur, une vingtaine de nains sur des mécanismes étranges avec un milliers de flèches noires entreposés sur les etagéres.
« Allez encore un effort ! » sollicita Smaug.
Je mis alors un maximum de puissance dans une grande impulsion et la porte dérobée finit par exploser.
Je parvins a faire un pas a l’intérieur, tous les regards se tournèrent vers moi, la salle était très longue, une bonne vingtaine de mécanismes pour lancer les flèches noires étaient éparpillées tout le long de la salle.
Une dizaine de soldats sortirent de leurs mécanismes et attrapèrent leurs armes.
« POUR NOTRE ROI!!!! » Hurlèrent t’ils tous en même temps.
« Brûlons les tous !! » dit Smaug.
Je préparais une grande énergie dans mon corps, et je sentis Smaug me prêter sa force encore une fois.

Quand les flammes partirent ce fut tel en éclair aveuglant et dévastateur, cela dura quelques secondes, j’entendis des début de hurlements qui cessèrent instantanément.
Quand ce fut fini je contemplais la grande salle et pu voir les arcs noir complètements fondus, des bulles en fusion sur certains mécanismes, et toutes mes flèches noires qui étaient en train de fondre.

Sans perdre un instant je fit demi tour et redescendis les escaliers et la ……. arrivé dans le grand hall je me retrouvais cerné par une centaine de nains avec des haches.
Le roi des nains se tenait d’un coté protégé par quartes gardes. Il était furieux. Mais un autre détail me sauta aux yeux, lui !
Il portait des vêtements usées, tenais une épée rouillée, mais celui qui a torturé Amat etait bien devant mes yeux, le capitaine de la garde de Dale. Pendant que je regardais le bourreau méchamment, le roi des nains me parla.
« Comment ose tu persécuter mon peuple, que veux tu exactement ???!! » dit il, sa voix tremblant de rage.
Un grand sourire se plaqua sur mon visage.
« Eh bien …. J’ai ….. Un très grand ami a vous présenter!!! » dis-je toujours souriant.
Ils me fixèrent d’un air interrogateur.

« SMAUG !!!! VOUS POUVEZ RENTRER!!!!! » hurlais-je a pleins poumons.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 10 Déc 2017, 13:21

Chapitre 14 : Ravage 

Edgar m’avait donné le signal, plus de bouclier et plus aucune flèche noire, un grand frisson d’excitation m’emplis soudainement. Ils vont tous payer pour les dragons qui sont morts par leur faute, la roue de feu était anéantie et voila que je m’apprêtais a donner le coup de grâce pour qu’ils ne puissent jamais se relever.
Je fis deux battements d’aile puissants, commença a incliner mon corps vers le bas et descendis en piqué vers la grande porte blindée d'Erebor, je ne craignais plus d’être stoppé, ni par la défense magique, ni pas les flèches noires.
Je refis deux grand battements d’ailes pour me stabiliser et me poser juste devant la porte, elle était un peu plus grande que moi, ce qui était une grave erreur de leur part.
« Edgar, met toi a l’abri et fait bien attention a moi car je risque de t’attaquer
involontairement » dis-je a l’humain par pensée.
Reculant de quelques pas, je préparais un grand feu dans mon corps et le cracha intégralement sur l’entrée, le bois se mis a crépiter instantanément. Puis, prenant mon élan je lançais ma tête contre le morceau de bois, il résista, mais la porte bougeais tout du moins.
J’arrosais de nouveau la porte avec un déluge de flammes un eu plus puissantes que precedement, le bois craqua d’avantage, je refis encore une percée et au bout du troisième coup de tête, je pu enfin passer la porte a l’intérieur.

Une fois le cou a l’intérieur je forçais le passage pour arracher le reste de la porte de bois, cela me pris seulement 5 secondes et en regardant devant moi, je vis tous les nains courir comme des rats.
Je pris le temps de les regarder fuir, et remplissant ma poche de feu en prenant mon temps.
Puis je sentis de légers picotement sur mes membres postérieurs au niveau de mes griffes. Regardant de biais, je pu voir des nains essayer de me blesser avec des haches, lesquelles rebondissaient contre les petites écailles.
« Vous pensez donc réussir a m’amputer comme cela ? Pathétique! » dis-je d’un ton méprisant.
Je les écrasais alors sans management, entendant bien plus les bruits d’armures que d’os brises, c’était un peu décevant, leurs cris étaient également étouffées, je fis le point, ils ne pouvaient absolument rien faire pour se défendre contre moi, et si je prenais mon temps après tout ?

Ce que je fis, me déplaçant lentement dans le hall principal et crachant une grande flamme qui alla jusqu’à l’extremitée de ce dernier. Les vrais hurlements de terreur et de douleur retentirent enfin, je ressentis un frisson d’excitation a les entendre. Mais je devais quand même me concentrer, en tuer le plus possible pour mettre un coup de grâce a leur peuple pour leur passer l’envie de vouloir tuer des dragons a l’avenir.
Tandis que j’étais dans mes pensées meurtrières je vis un jeune homme courir devant moi et se mettre a genoux
« Pitié ! Épargnez moi ! Je ferais tout ce que vous voudrez ! » dit-il en implorant.
Je ne pris même pas la peine de lui accorder le moindre de ses désirs et le mis dans ma bouche et l’avala vivant.
De nombreuses salles encadraient le hall principal, je pris soin de cracher du feu dans chacune d’entre elles, entendant quelques fois des hurlement.
Arrivé au bout du hall, il devais y avoir a présent un millier de corps calcinés derrière moi.
Erebor était devenu silencieux de nouveau.
« Edgar, je vais aller maintenant a la salle du trésor, pour trouver le roi et lui régler son
compte. » lui-dis-je mentalement.

« Très bien je ferais attention de ne pas me mettre sur votre chemin ….. Smaug, avez vous besoin d’aide pour autre chose ? » répondis Edgar.
Je réfléchis un instant, il n’y avais rien d’autre qu’il pourrais faire, ou alors ……
« Essaie de faire en sorte qu’il y ai le moins de survivants possible. » lui répondis-je.

Continuant mon chemin dans la direction de la salle du trésor, je pris soin de calciner encore quelques nains qui tentaient de fuir ou de se cacher, plus aucun de chercher a braquer ses armes vers moi, en fait leurs armures les empêchaient de courir longtemps vu le poids de leurs armures, et par conséquent ils respiraient plutôt bruyamment ce qui me permettais de les repérer d’autant plus facilement.
Je fini enfin par apercevoir une grande entrée ou la lumière qui en ressortait était très dorée, je fis quelques pas encore et ce que je vis surpassais toutes mes attentes.
En général, l’expression « montagne d’or » était dite de façon exagérée, mais devant moi, c’était du littéral. Et au milieu de la pièce se trouvais le roi des nains, il était plutôt ridicule, enveloppé de tous ses bijoux les plus précieux, tellement chargé d’orfèvreries qu’il ne pouvait même pas se déplacer.
Cela me fit éclater de rire malgré moi, l’image était tellement grotesque, de plus il était entouré d’une dizaines de soldats, qui ne portaient pas d’armes, mais le plus d’or possible, car ils étaient en train de fuir.

Continuant de rire legerement, j’entendis le roi des nains me crier dessus.
« Va t’en dragon ! Tout cet or est a moi et a moi seul ! » hurla t’il.
Je continuais de le regarder fixement, j’étais en train de m’imaginer tout cet argent que la roue de feu serais incapable de posséder, ma race allais pouvoir prospérer de nouveau.
« Pour quelle raison je m’en irais, et si j’ai décidé que tout cet or m’appartenais désormais, que ferez vous pour m’en empêcher ? » dis-je lentement.
Cette phrase le figea sur place, il avait commencé a ouvrir la bouche pour répliquer mais c’était
vite tut, cherchant en toute hâte une menace possiblement effrayante contre moi.
« Pardon ? ….. Je n’entends rien du tout ! Serais t’il possible que vous ne sachiez plus émettre de menaces contre nous, les dragons ? » continuais-je.
Il resta muet encore un instant puis finit par cracher une phrase.
« Vous ! ….Lézards puants !!! …. avez toujours persécutes les humains ! Vous devez disparaître ! Nous l’espèce humaines sommes bons de nature! » dit-il.
« VOUS !!?? Bons de nature ?? C’est vous qui avez commencés a nous tuer en premier ! Nous nous sommes simplement défendus !!!!! Lâches !! Hypocrites !!!! Egoistes!!! » dis-je.
Ce qu’il venait de dire me mit dans une rage folle, j’avais envie d’en finir. Je commençais alors a préparer ma poche a feu.
« VOUS NE RETROUVEREZ JAMAIS L’ELDUNARI !!! » hurla t’il.
Je cessais alors immédiatement de remplir ma poche a feu.
« QUOI !!!?? » dis-je en laissant échapper quelques flammes de ma bouche, tels des postillons.
Le roi des nains se mis aussitôt a sourire.
« AH ! J’ai trouvé le moyen de pression pour vous soumettre, voici ma proposition, donc !
J’ai caché Eldunari, quelque part loin d’ici, et je vous promet de ne pas l’utiliser contre vos semblables si vous promettez de quitter les lieux, sans quoi, nous nous donnerons le plaisir de vous persécuter a nouveau » dit-il.
Du chantage donc ! Je ne pouvais évidement pas leurs faire confiance, Edgar pourrais m’aider encore une fois.

« Edgar j’ai quelque chose d’extrêmement important a te demander, il y sûrement un groupe de nains qui essaient de s’enfuir avec une grosse pierre bleue, cette pierre renferme un pouvoir magique très puissant, il faut absolument la recuperer! » dis-je par la pensée.
« Oui Smaug ! Je m’en occupe ! » Répondit-il aussitôt.
Bien ! J’espérais que cet humain allais pouvoir recuperer la pierre a temps, sans quoi j’allais incendier toutes les villes au alentours.
Mais, en attendant, un peu de torture allais me divertir et peut être recuperer la pierre plus tôt que prévu. Les nains avaient fermes leurs yeux, pets a mourir vite, mais je n’ allais certainement pas leur accorder cela.

Les nains étaient figées sur place, décider a me faire front, et bien soit ! Ils Allaient rester sur place !
Je pris soin de doser la puissance me mes flammes pour simplement faire fondre legerement le métal autour d’eux, cela les fit hurler de douleur et fit fondre leurs armures, ce qui les emprisonna dedans, le roi fut un peu plus coincé avec tous les bijoux qu’il transportait.
Je soufflais alors doucement sur eux pour faire refroidir le métal, ils étaient coincées.
Ils continuaient a crier d’agonie, deux d’entre eux avaient du sang qui sortaient de leur bouche.
Le roi serai ses dents de rage.

« Vous espériez une mort rapide et sans douleur ? » dis-je d’une voix douce.
« Malheureusement pour vous, vous êtes tombé sur le grand frère de la couvé, celui qui réfléchit un peu plus! » continuais-je.
Je vis le nain écarquiller les yeux d’horreur a la citation de mon frère.
« Bon ! Reprenons ou nous en étions. Ou se trouve l’Arkenstone ? » Dis-je.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 16 Déc 2017, 16:29

Vous pouvez aussi telecharger toute ma fanfic en pdf sur FA

https://www.furaffinity.net/gallery/jig ... c-Smaug-FR
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FANFICTION] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 17 Déc 2017, 21:19

Chapitre 16 : Différents chemins

La pierre continua a fumer durant quelques minutes encore, pour ce qui était des nains ils étaient transformées en flaques de métal en fusion qui commençait a refroidir un peu.
Smaug soupira encore de contentement.
« Avec tout çà en moins, la roue de feu ne pourra jamais se relever » dis-je en montrant tout l’or autour de nous. Je continuais de contempler toutes les richesses amassées.
« Oui …… C’est certain » dit Smaug, il eu un air pensif et legerement triste dans ses yeux.
« Grace a vous, de nombreux dragons vont pouvoir vivre en sécurité et prospérer. » lui dis-je d’un ton apaisant. Il tourna sa tête et me regarda intensément pendant une longue minute. Puis soupira.
« Je n’aurais jamais pu faire ça sans toi Edgar, tu m’a fourni une aide inespérée et inattendue. Je te souhaite d’avoir une vie heureuse, tu le mérite vraiment. Tu n’a pas la même mentalité que tous les humains que j’ai pu rencontrer durant ma vie. » dit Smaug.
Il était réellement sincère, je lui fis un grand sourire.
« Merci Smaug, et vous m’avez sauvé la vie. Je ne vous oublierais jamais. » Répondis-je.
Puis quelques instants plus tard, une question me titilla.
« Smaug …. Je … Sans vouloir vous vexer ou vous énerver, mais je me demandais, quel age avez vous ? » demandais-je prudemment.

Il tourna son œil vers moi et prit un air amusé.
« Eh bien ……. Essaie de deviner …… D’après toi, quel age puis-je bien avoir ? Mhh ? » dit-il.
« Cela va être difficile pour moi a deviner, étant donné que vous êtes le seul dragon que je connaisse, je ne sais donc pas comment repérer les traces de viell…. Enfin ce qui peux indiquer qu’un dragon avance dans son age » dis-je en choisissant mes mots.
Il garda un œil amusé et se mis a sourire, sûrement a cause de ma maladresse verbale.
« Essaie, je te dirais si tu tombes juste » dit-il, avide de ma réponse.
Puis il se déplaça autour de moi, me montant son corps sous toutes les coutures.
Je regardais alors la forme de ses écailles, les traces de coups ou même si il avais des cicatrices, ses écailles étaient rouges pale, mais avec la lumière d’Erebor cela était difficile a voir, presque comme si il était marron.
Il bougea alors d’une certaine façon, et mon regard passa sur son entrejambe, je détournais alors furtivement les yeux. Mais, je n’avais rien vu, rien du tout.
« Pardon! » dis-je précipitamment.
« mhh ?? oui ? Pourquoi pardon ? » demanda t’il.
Cela me gêna horriblement, je lui dit qu’il n’y avais rien et m’efforcer de bloquer mes pensées. Mais trop tard il avais déjà deviné le motif de ma gêne et de la question sous-jacente que je me posais.
« Hahaha ! Ce n’est rien ! Je me suis toujours demandé comment les humains pouvaient se déplacer avec leurs parties génitales a l’extérieure, tu ne t’es fait jamais mal en marchant ? Chez les dragons, tout est rentré a l’intérieur du corps. » expliqua t’il, ce qui me mis d’autant plus mal a l’aise.

Je tentais alors de changer de sujet, cherchant rapidement autour de moi pour trouver une distraction quelconque. Puis mon œil tomba sur l’Arkenstone.
« Cette pierre semble très importante pour vous, qu’est ce que c’est exactement ? Vous parliez d’un pouvoir immense contenu dedans » demandais-je.
L’œil rieur du dragon changea aussitôt d’expression, il devint sévère.
« Oui, il y a un grand pouvoir contenu dedans et c’est la seule chose que tu dois savoir, je ne peux pas en parler, c’est trop dangereux, cela doit rester secret, pour le bien des dragons » Expliqua t’il.
Je hochais alors la tête silencieusement, le regard posé sur la grosse pierre. Puis regarda a nouveau toutes les richesses autour de nous.
« Tu va pouvoir recommencer ta vie de façon très confortable, tu peux te servir, prends ce que tu veux, tout cela ne me sert a rien, a moins que » commença t’il.
Il se mit a gesticuler et a s’enfoncer dans les pièces, puis grogna de contentement.
« Hummm, c’est confortable » Dit-il.
Je me tenais toujours devant lui et ressentit une certaine mélancolie, Smaug la capta aussitôt.
« Edgar, tu es triste a l’idée de me quitter, je le ressens. tu a vécu quelque chose d’intense comme jamais dans ta vie auparavant. Mais tu ne peux pas rester ici avec moi, il va falloir que tu prenne ta vie en main, crée toi un avenir radieux, rencontre des gens, trouve a nouveau un compagnon. Tu en est capable, tu peux même voyager sur d’autres continents. » dit-il.
Mes yeux commencèrent a s’embuer de larmes, ce dragon m’avait sauvé la vie, j’avais vécu une véritable aventure avec, j’allais devoir partir.

« Très bien alors, je …… Il faut que je trouve un sac, je ne vais pas non plus prendre trop d’or pour ne pas attirer l’attention. » dis-je en m’essuyant les yeux et en remontant l’escalier
pour sortir de la salle.
« Oui, fait un tas a part avec les pièces que tu veux prendre, je vais les modifier pour que les gens ne sachent pas qu’elles viennent d’Erebor, cela t’évitera des ennuis. » dit Smaug.
Je du retourner dans le grand hall en vitesse, Smaug me demanda de prendre mon temps, je cherchais un sac pas trop encombrant, au bout d’une dizaine de minutes je finis par en trouver un, quand je fut de retour dans la salle du trésor, Smaug s’était complètement affalé dans les pièces.
« C’est un matelas haut de gamme! » dis-je a Smaug d’un ton amusé.
Il continuais de regarder au loin, le regard pensif.
Je pris soin de rassembler un grand tas de pièces, puis quand j’eus fini Smaug mis sa main au dessus, une lueur bleutée apparut et les pièces changèrent, du moins les motifs imprimés dessus.
« Merci Smaug …… Mais …… Qu’allez vous faire, vous ne comptez rester enfermé ici tout de même ? » demandais-je.
Il pris une grande inspiration et souffla lentement, soulevant une grande quantité de pièces.
« Eh bien, malheureusement je vais devoir rester ici, pour les empêcher d’accéder a ces ressources et ainsi reformer un groupe de tueurs de dragons. Tu sais, pour nous les temps sont durs, si la roue de feu n’avait pas été contrée a temps, notre race aurais très bien pu s’éteindre. » Dit-il.

« Mais ….. Pour vous nourrir vous allez faire comment ? » demandais-je.
« Je n’ai pas besoin de me nourrir ….. Grace a la pierre, c’est un de ses pouvoirs, un peu comme si mon corps était stoppé dans le temps, tant que je la garde prés de moi. » Expliqua t’il.
Il ne semblais pas vouloir m’en dire plus, je respectais son choix. Je commençais alors a prendre le chemin de la sortie quand Smaug m’interpella.

« Attends Edgar. Avant que tu partes, je vais rompre le sortilège qui te lie a moi, et je vais t’offrir une arme, en remerciement de ton aide» dit-il.
Rompre le sort ne fut rien du tout par rapport a l’ancrage mais je sentit que l’on avait arraché quelque chose en moi, je me sentis très seul. Quand a l’arme, Smaug avait forgé un katana grâce a sa magie lorsque j’étais partit chercher un sac et me le donna.
La forme était simple, le manche était noir, la lame était legerement bleutée.
« Merci Smaug. » lui dis-je humblement.
On se regarda encore un moment puis je lui fit mes adieux.

« Nous nous reverrons un jour ? » lui demandais-je, plein d’espoir.
Smaug se déplaça legerement, et pris une grande inspiration.
« Edgar …… Reviens me voir quand tu aura réussir a reconstruire ton existence et a trouver des proches ainsi qu’un compagnon. » Dit-il.
« Très bien Smaug » dis-je avec un pincement au cœur.
Je pris alors la direction de la sortie après un dernier regard vers le dragon qui m’avait offert une deuxième vie, mes larmes coulaient abondamment sur mon visage.
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Re: [FANFICTION TERMINEE] Ma rencontre avec smaug

Messagede jigaard » 24 Fév 2018, 17:14

J'ai enfin fini cette histoire et j'ai fait un fichier pdf avec tous les chapitres :D

https://www.furaffinity.net/view/26415416/

bonne lecture :)
Avatar de l’utilisateur
jigaard
dragon  (rouge)   Anthro
 
Messages: 193
Inscription: 10 Nov 2016, 20:17
Localisation: EURE ET LOIRE

Sur la Furmap: jigaard

Ecrivain
Portfolio https://www.furaffinity.net/gallery/jigaard/ -->

Précédente

Retourner vers Les Arts


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 8 invités